L'agence de notation Standard and Poor's (S&P) a menacé de dégrader la note de sa concurrente Moody's (MCO) alors que les agences, critiquées pour leur rôle lors de la crise, sont dans le collimateur des élus américains qui planchent sur la refonte de leur système financier.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Moody's est actuellement noté A-1 par S&P, a rappelé l'agence dans un communiqué mardi. Selon S&P, la future refonte du système financier américain, qui devrait être adopté prochainement au Congrès, pourrait faire baisser les marges et augmenter le risque de poursuites judiciaires pour les agences de notation.

La nouvelle législation pourrait en effet permettre aux investisseurs de poursuivre une agence de notation s'ils arrivent à démontrer que l'agence a sciemment ou inconsciemment négligé son enquête de notation.

Moody's a assuré de son côté qu'elle restait «confiante» dans sa capacité à éviter d'éventuelles poursuites et qu'elle allait pouvoir s'adapter «avec succès» aux changements liés à la prochaine réforme du système financier américain.

Il existe uniquement trois agences de notation dans le monde, S&P, Moody's et Fitch, qui partagent toute la même activité.