Les prêts consentis par les banques à charte au Canada sont demeurés stables dans le contexte d'une économie languissante, exception faite du crédit à la consommation, qui a continué de prendre de l'expansion.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon les plus récentes statistiques de la Banque du Canada, dévoilées vendredi, les institutions bancaires ont prêté, en moyenne, 1060 milliards de dollars en avril, une diminution de 3,5 pour cent depuis le début de l'année. Ce montant est également inférieur d'un pour cent à celui enregistré en avril 2008.

Toutefois, les marges de crédit consenties aux particuliers ont gonflé de 4,7% en l'espace de trois mois, pour s'élever à 181 milliards, et ont augmenté de 20,4 pour cent par rapport à l'année précédente.

De plus, la valeur des prêts personnels accordés en avril, qui a atteint 48,5 milliards, a crû de 1,7 pour cent par rapport au mois de janvier, et grimpé de 8,1 pour cent en comparaison avec avril 2008.

Les prêts accordés aux entreprises canadiennes ont chuté de 19 pour cent comparativement à la même période de 2008, s'élevant à un peu moins de 82 milliards.

Les prêts hypothécaires à l'habitation ont atteint une moyenne de 437,7 milliards en avril, soit une baisse de trois pour cent depuis janvier, et de 6,25 pour cent par rapport à avril 2008.

Les créances en souffrance de cartes de crédit ont augmenté de 8,9 pour cent pour se chiffrer à 51,5 milliards.