La Société de Gestion AGF (t.agf.b) a vu ses profits chuter au premier trimestre de son exercice 2009, affichant pour cette période un bénéfice net de 12,2 millions de dollars, contre 62,7 millions pour le trimestre correspondant de 2008.

LA PRESSE CANADIENNE

L'écart est en partie dû au recul des revenus de son secteur de gestion de placements et à l'augmentation des provisions pour pertes sur prêts de son secteur de société de fiducie. Par ailleurs, les résultats du premier trimestre de 2008 tenaient compte, à hauteur de 19,5 millions, de la réduction du taux d'imposition fédéral des bénéfices des sociétés qui passera de 18,5% à 15,0% d'ici le 1er janvier 2012.

Pour le premier trimestre de 2009, le résultat par action après dilution s'est chiffré à 14 cents, contre 70 cents au premier trimestre de l'an dernier. Abstraction faite de l'incidence de la réduction des impôts, le résultat par action après dilution s'est chiffré à 48 cents l'an dernier, a souligné l'entreprise, mercredi, en dévoilant ses résultats.

Pour le premier trimestre de l'exercice 2009, les produits (revenus) consolidés globaux d'AGF se sont établis à 138,0 millions, contre 194,3 millions pour le trimestre correspondant de 2008.

L'actif géré global d'AGF a diminué de 33,9%, passant de 49,3 milliards au 29 février 2008 à 32,6 milliards au 28 février dernier.