Le président de la FTQ et président du conseil d'administration du Fonds de solidarité, Michel Arsenault, estime que la Caisse de dépôt et placement n'en a pas fait assez pour l'économie québécoise récemment, alors que le Fonds de solidarité, lui, joue pleinement ce rôle.

Mis à jour le 24 févr. 2009
LA PRESSE CANADIENNE

En entrevue mardi, après qu'il se soit adressé à l'association des Manufacturiers et exportateurs du Québec, le président de la centrale syndicale a affirmé que la Caisse de dépôt aurait pu faire plus et pourrait faire plus pour l'économie québécoise.M. Arsenault a aussi laissé entendre que le Fonds de solidarité avait bien mieux joué son rôle de stimulation de l'économie québécoise.

Le Fonds de solidarité a comme objectif de recueillir 800 millions $ cette année, une somme qui est majoritairement réinvestie dans l'économie québécoise, a-t-il précisé.

Les placements du Fonds ont eu un rendement négatif de 15 pour cent, au dernier trimestre, alors que ses placements au Québec ont eu un rendement négatif de seulement 8 pour cent, a-t-on confirmé au Fonds de solidarité FTQ.