Source ID:; App Source:

Des millions distribués en primes chez Loto-Québec

En raison de son « excellente performance » pour l'exercice budgétaire... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

En raison de son « excellente performance » pour l'exercice budgétaire 2017-2018, Loto-Québec distribuera 17,4 millions de dollars en primes à ses employés.

La Presse canadienne a obtenu en vertu de la Loi sur l'accès à l'information le montant des primes que recevront ses cadres et ses non-cadres pour le dernier exercice budgétaire.

Ainsi, ses employés-cadres recevront un total de 3,9 millions $, alors que les non-cadres se diviseront 13,5 millions.

Dans le conseil de la direction, c'est le président des opérations à la Société des casinos du Québec (SPQ), Kevin Taylor, qui obtiendra la prime la plus généreuse, soit 78 793 $. Ce montant s'ajoute à son salaire annuel de 288 949 $.

La présidente des opérations Loteries et vice-présidente aux affaires publiques, Isabelle Jean, recevra de son côté un montant additionnel de 75 366 $, en plus de sa rémunération annuelle de 265 693 $.

Quant à la présidente et chef de la direction de Loto-Québec, Lynn Roiter, qui a un salaire annuel de 353 995 $, la société lui versera une prime de 59 110 $.

Renaud Dugas, conseiller senior en affaires publiques et en relations de presse, a souligné que ces généreuses primes étaient versées en raison de « l'excellente performance » de la société d'État pendant cette période.

Loto-Québec a remis un dividende de 1,31 milliard  à l'État à l'issue de l'exercice financier 2017-2018, comparativement au 1 027 milliard remis en lots aux joueurs. Le dividende était en hausse de 104,9 millions, ou 8,7 %, par rapport à l'an dernier et il surpassait de 169 millions la cible fixée par le ministre des Finances, Carlos Leitao.

Selon les résultats rendus publics jeudi, les ventes annuelles totales de la société d'État ont atteint 3 769 milliards, une somme en hausse de 133,6 millions, ou 3,7 %, comparativement à l'année précédente. Le résultat net s'est quant à lui chiffré à 1 335 milliards, en hausse de 8,5 % « Le versement des bonis de performance est tributaire de l'atteinte des objectifs financiers globaux de l'entreprise (bénéfice net consolidé) », a soutenu M. Dugas dans une déclaration transmise par courriel.

Il a ajouté que les primes versées aux employés « n'influencent pas le montant ciblé que Loto-Québec s'engage à retourner au gouvernement chaque année ».

« Lorsque Loto-Québec offre une bonne performance, cette année en est un exemple, tout le monde y gagne puisque le dividende versé au gouvernement pour financer les services publics est plus élevé », a-t-il conclu.

Distribution des primes parmi les principaux cadres, Loto-Québec:

- Lynne Roiter, présidente et chef de la direction: 59 110 $ (salaire: 353 995 $)

- Kevin Taylor, président des opérations de la SCQ: 78 793 $ (salaire: 288 949 $)

- Isabelle Jean, présidente des opérations Loteries et vice-présidente aux affaires publiques: 75 366 $ (salaire: 265 693 $)

- François S. Tremblay, président des opérations de la Société des établissements de jeux du Québec: 64 670 $ (salaire: 248 643 $)

- André Dumouchel, vice-président corporatif aux ressources humaines: 64 758 $ (salaire: 240 359 $)




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer