L'entreprise de construction Pomerleau, réputée la plus importante de ce secteur au Québec, met la main sur Verreault Construction, quatre mois après sa mise en vente en tant que filiale restante de l'ancienne firme de génie-conseil Dessau. Cette firme a été démantelée après des affaires de collusion et de financement politique occulte mises au jour lors de la commission Charbonneau.

Publié le 18 sept. 2015
Martin Vallières LA PRESSE

Annoncée hier par Pomerleau, l'acquisition de Verreault pour un montant non divulgué lui permettra d'intégrer un carnet de commandes évalué à 300 millions d'ici les 18 prochains mois parmi une dizaine de projets.

La centaine d'employés de Verreault répartis entre ses centres d'affaires à Montréal et à Québec seront aussi intégrés à l'effectif déjà considérable de Pomerleau au Québec et ailleurs au Canada.

Parmi les principaux projets en cours chez Verreault, on signale l'agrandissement de l'aéroport de Québec, le nouveau palais de justice de Rimouski et le prochain siège administratif de la Régie de l'assurance-maladie (RAMQ) à Québec.

Par ailleurs, Verreault détient une compétence particulière dans la construction de bâtiments pour l'industrie pharmaceutique, où les normes sont très spécifiques.

De l'avis de Pierre Pomerleau, président et chef de la direction du groupe Pomerleau, « l'expertise et les gens [de Verreault] sont au coeur de cette acquisition ».

Les deux entreprises se connaissaient déjà, ayant travaillé ensemble sur des projets d'envergure à Montréal tels que l'agrandissement de l'aéroport Montréal-Trudeau, le nouveau Centre de recherche du CHUM et l'agrandissement de l'Hôpital général juif.

Deuxième acquisition

Par ailleurs, l'achat de Verreault Construction constitue une deuxième acquisition d'envergure pour Pomerleau en un mois.

Le 18 août dernier, Pomerleau avait annoncé l'achat de la majorité des activités de construction dans les provinces atlantiques du groupe Aecon, de Toronto. Cette acquisition régionale portait sur des activités employant une trentaine de personnes et un inventaire de cinq projets en cours.

Selon Pierre Pomerleau, « l'acquisition de Verreault, combinée à la récente expansion de notre présence dans la région de l'Atlantique, est une preuve concrète de notre engagement à développer nationalement la marque Pomerleau ».

« Nous ajoutons des compétences, de l'expérience et de la main-d'oeuvre pour exécuter une plus grande variété de projets partout au Canada tout en continuant à rester à l'affût de nouvelles opportunités de croissance. » 

Détenue privément par sa famille fondatrice d'il y a 50 ans, Pomerleau se décrit comme « l'une des plus grandes entreprises de construction au Canada », active dans le secteur des grands bâtiments, des infrastructures et du génie civil.

Elle déclare un chiffre d'affaires annuel « supérieur à 1,6 milliard de dollars », réalisé avec son effectif de 4000 personnes réparties entre 10 bureaux régionaux et une centaine de chantiers en cours au Canada.

Dans la grande région de Montréal, les chantiers significatifs de Pomerleau ces temps-ci comprennent la tour à bureaux Manuvie et la tour de condos Icon au centre-ville, l'amphithéâtre Place Bell à Laval ainsi que la jetée internationale de l'aéroport Montréal-Trudeau.