Source ID:; App Source:

Industrie Canada approuve la vente du Cirque du Soleil à TPG Capital

Le fondateur de la célèbre entreprise, Guy Laliberté,... (Photo Ryan Remiorz, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le fondateur de la célèbre entreprise, Guy Laliberté, a annoncé la transaction en conférence de presse à Montréal le 20 avril dernier.

Photo Ryan Remiorz, archives La Presse Canadienne

La Presse Canadienne
OTTAWA

L'acquisition du Cirque du Soleil par la firme d'investissement américaine TPG Capital été approuvée mardi par Industrie Canada.

Ce type de transaction comprenant des investissements étrangers est examiné «à la lumière de l'avantage économique d'ensemble qu'elles représentent pour le Canada», a précisé le ministre de l'Industrie James Moore par voie de communiqué.

TPG Capital a pris plusieurs engagements en consultation avec le gouvernement du Québec dans la foulée de cette acquisition, selon le ministère.

La firme a notamment promis que le siège social du Cirque du Soleil, à Montréal, demeurerait «le lieu où sont prises les décisions stratégiques» et le «carrefour des services artistiques et créatifs», précise-t-on dans le communiqué.

TPG Capital s'est également engagée à faire en sorte qu'au moins 70% des membres de la haute direction du Cirque au Canada soient des Canadiens et a promis de fournir des rapports annuels au gouvernement fédéral en matière de conformité, a précisé le ministère.

Et «dans le cadre du processus de vérification de la conformité, le gouvernement du Canada consultera le gouvernement du Québec au sujet du respect de ces conditions», a déclaré le ministre Moore.

Le fondateur de la célèbre entreprise, Guy Laliberté, a annoncé la transaction en conférence de presse à Montréal le 20 avril dernier.

Il avait alors déclaré qu'il avait pris la décision de vendre après qu'il lui eut été garanti que le siège social demeurerait à Montréal, lançant par la même occasion une boutade à l'endroit de ceux ayant suggéré que le Cirque avait «vendu son âme» avec cette transaction.

«Nos infrastructures culturelles sont ici, avait-t-il martelé. Pourquoi avons-nous aussi peur de perdre cette identité? Est-ce que vous savez combien il en coûterait pour construire un (siège social) comme celui-ci ailleurs pour ensuite tout déménager?»

M. Laliberté a cédé 60 pour cent de sa participation à la firme TPG Capital ainsi que 20 pour cent à Fosun Capital Group, une firme chinoise.

La Caisse de dépôt et placement du Québec a pour sa part mis la main sur une participation de 10 pour cent, soit la même part que conserve le fondateur du Cirque du Soleil.

La valeur de la transaction est estimée à environ 1,5 milliard.

Fondé en 1984, le Cirque du Soleil a présenté des spectacles devant plus de 160 millions de spectateurs, dans plus de 330 villes ainsi que 48 pays.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer