Source ID:; App Source:

L'ex-ministre Raymond Bachand lobbyiste pour une entreprise de dirigeables

Raymond Bachand... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Raymond Bachand

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Julien Arsenault
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Après Bombardier, c'est au tour d'une firme désireuse de développer des ballons dirigeables destinés au transport de charges lourdes et surdimensionnées d'embaucher l'ex-ministre libéral des Finances Raymond Bachand comme lobbyiste.

L'entreprise américaine LTA Aérostructures - dont l'arrivée à Montréal a été annoncée il y a moins d'un an - a retenu les services de M. Bachand pour faire valoir les «avantages importants» de ce type de moyen de transport.

Ce mandat a été ajouté plus tôt cette semaine au dossier de l'ex-ministre des Finances qui peut être consulté sur le registre des lobbyistes du Québec.

LTA Aérostructures dit vouloir investir plus de 200 millions de dollars au Québec dans une infrastructure nécessaire à la construction ainsi qu'à l'exploitation d'une «nouvelle génération de dirigeables spécialisés dans le transport de fret».

Elle souhaite aussi que des démarches soient effectuées afin d'obtenir diverses contributions financières de la part du gouvernement Couillard afin d'implanter cette infrastructure dans la province.

D'après l'inscription au registre, M. Bachand pourra faire des représentations auprès des ministères de l'Économie, de l'Énergie et des Ressources naturelles, des Finances, des Transports et du Secrétariat aux affaires autochtones.

Hydro-Québec ainsi que la Société du Plan Nord sont aussi visées par le mandat de l'ex-ministre libéral, qui a démissionné de ses fonctions de député en août 2013.

LTA Aérostructures avait annoncé son arrivée à Montréal en juillet dernier, dans le cadre d'une conférence de presse organisée au Salon aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni, à laquelle avait participé le ministre de l'Économie, Jacques Daoust.

Dans le cadre de son mandat - en vigueur jusqu'au 21 mai 2016 - M. Bachand devrait recevoir moins de 10 000 $. La direction de l'entreprise américaine n'a pas retourné les appels et courriels de La Presse Canadienne.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer