Source ID:; App Source:
Exclusif

Québecor acquiert Vision Globale

Vision Globale, une importante entreprise canadienne de services... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Vision Globale, une importante entreprise canadienne de services liés à la production, à la distribution et à la diffusion de contenu cinématographique et télévisuel, possède la Cité du cinéma, dont font partie les Studios Mel's.

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

(SHANGHAI, Chine) Le groupe Québecor, qui avait pour opposant Clearlake Capital, un fonds d'investissement américain spécialisé dans le secteur du cinéma, a finalement remporté la course aux enchères pour réaliser l'acquisition de Vision Globale, la plus importante entreprise canadienne de services liés au cinéma et à la télévision. Vision Globale est notamment propriétaire des Studios Mel's.

L'annonce officielle de la conclusion de cette transaction doit être faite demain ou au plus tard mardi à Montréal, a appris La Presse.

Selon nos informations, ce n'est pas le travail de lobbying qu'a exercé Pierre Karl Péladeau, le député péquiste de Saint-Jérôme, qui a permis à Québecor de mettre la main sur Vision Globale.

Il s'agit plutôt du résultat du jeu de la négociation lorsque seulement deux entreprises sont en lice pour acquérir le même bien.

Au début de l'été, Clearlake Capital était jugée nettement en avance sur Québecor dans sa tentative de racheter les actifs de Vision Globale, sa proposition financière étant de loin supérieure à celle du groupe québécois.

C'est d'ailleurs cette raison qui avait amené le député péquiste Pierre Karl Péladeau à plaider, lors d'une commission parlementaire en juillet, pour une intervention gouvernementale visant à sauver ce qu'il décrivait comme un fleuron de l'économie québécoise.

Le principal actionnaire de Québecor affirmait alors qu'il fallait protéger le siège social et les activités d'une société québécoise qui risquait de passer entre les mains d'une entreprise étrangère, tout en sachant que son entreprise était la seule société québécoise en lice. Cette démarche a déclenché une enquête du commissaire à l'éthique de l'Assemblée nationale.

Clearlake Capital, qui avait démarré de façon agressive les enchères en formulant une offre généreuse, a revu ses positions par la suite en apprenant notamment que le gouvernement québécois avait décidé de sabrer de 20 % tous les crédits d'impôt liés au cinéma et à la télévision.

Clearlake Capital a réduit sa proposition et Québecor a bonifié la sienne de sorte que, finalement, elle annoncera dans les prochains jours qu'elle devient propriétaire de Vision Globale, le plus gros acteur canadien dans l'industrie du cinéma et de la télévision.

Éventail d'activités

Vision Globale, qui a racheté les Studios Mel's en 2012, est notamment propriétaire de 18 studios de production de haut niveau qui totalisent plus de 300 000 pieds carrés et emploient 500 personnes.

L'entreprise ne fait pas que proposer des studios. Elle loue aussi des caméras et des systèmes d'éclairage, de postproduction, d'effets visuels et d'animation 3D.

La société offre en outre des services de gestion et de production pour la diffusion sur les réseaux de cinéma, de télévision, d'internet et de téléphonie mobile. C'est nettement la plus grosse entreprise de ce secteur au Canada, et c'est pourquoi les grands producteurs américains font souvent affaire avec elle.

Au cours des deux dernières années, Vision Globale a éprouvé des problèmes financiers qui l'ont forcée à se trouver un acquéreur plus solide pour poursuivre ses opérations.

Le premier ministre Philippe Couillard, qui est arrivé en Chine samedi soir pour y diriger une délégation commerciale et universitaire regroupant 85 entreprises et une vingtaine d'établissements d'enseignement québécois, sera sûrement appelé à commenter cette transaction.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer