Source ID:; App Source:

La première mission économique de Couillard aura lieu en Chine

À la tête d'une délégation de gens d'affaires,... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

À la tête d'une délégation de gens d'affaires, du réseau universitaire et des milieux culturels, Philippe Couillard se rendra en Chine du 26 au 31 octobre, d'abord à Shanghai, puis à Beijing et au Shandong.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
QUÉBEC

La première mission économique à l'étranger dirigée par le premier ministre Philippe Couillard aura lieu en Chine en octobre, a appris La Presse Canadienne mardi.

À la tête d'une délégation de gens d'affaires, du réseau universitaire et des milieux culturels, M. Couillard se rendra en Chine du 26 au 31 octobre, d'abord à Shanghai, puis à Beijing et au Shandong.

Au fil des ans, la Chine est devenue le deuxième partenaire commercial du Québec, qui courtise assidûment cette nouvelle puissance mondiale depuis une dizaine d'années.

Les secteurs de l'aéronautique, du bioalimentaire, de la santé, des technologies de l'information et des technologies vertes seront privilégiés. Les entreprises intéressées à participer à la mission ont jusqu'au 29 août pour s'y inscrire.

Pour le premier ministre Couillard, ce sera l'occasion de renforcer les liens économiques avec ce pays, en réactivant le Plan Nord, par la recherche d'investisseurs dans le secteur des mines, et en faisant la promotion de sa future Stratégie maritime, un plan de mise en valeur du fleuve Saint-Laurent.

Mais la mission visera surtout à stimuler les exportations des produits québécois dans ce pays qui compte plus de 1,3 milliard de consommateurs potentiels.

La délégation québécoise participera aussi à l'Assemblée générale annuelle du Conseil d'affaires Canada-Chine (CCBC) à Beijing, les 29 et 30 octobre.

Au cours de la dernière décennie, le Québec a dirigé trois missions économiques en Chine, en 2005, 2008 et 2011. L'ex-premier ministre Jean Charest avait ouvert la voie en dirigeant deux importantes missions économiques en Chine, en 2005 et 2011, puis s'était aussi rendu dans ce pays en août 2008, dans le cadre des rencontres des régions partenaires.

En novembre 2008, M. Charest devait diriger une autre mission économique en Chine, mais il avait laissé sa place à Pierre Marc Johnson à la dernière minute, ayant déclenché des élections générales.

Les relations commerciales entre le Québec et la Chine ont beaucoup progressé au cours des 10 dernières années. Le volume des échanges avec la Chine ne cesse d'augmenter, atteignant les 10 milliards $.

Les exportations du Québec vers la Chine totalisent 2,4 milliards $, ce qui en fait le deuxième client mondial. Mais elles ne font pas le poids en regard des importations en provenance de Chine qui, elles, totalisent 7,7 milliards $.

Le Québec a des bureaux à Beijing, la capitale, et Shanghai, la métropole financière et économique.

L'automne s'annonce international pour le premier ministre Couillard, qui se rendra d'abord à New York, fin septembre, pour participer à la Climate Week sur la lutte aux changements climatiques, avant de partir en Chine fin octobre, et de participer ensuite au sommet de la Francophonie, à Dakar, au Sénégal, fin novembre.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer