Selon une étude commandée par la table de concertation des associations de golf du Québec, la province compte 1 million de golfeurs actifs et 800 000 golfeurs potentiels, soit des anciens golfeurs, soit des néophytes. Voici quatre pistes suivies par les clubs pour renouveler leur clientèle.

Mis à jour le 11 août 2014
André Dubuc LA PRESSE

Des parcours plus courts

«Dix-huit trous, c'est long à jouer», reconnaît Isabelle Plourde, directrice générale adjointe au Club de golf de l'île de Montréal. Les clubs envisagent de raccourcir la longueur de leur parcours, passant d'un cumulatif de 7000 verges à un peu plus de 5500. Le Club du parcours du Cerf, à Longueuil, a aménagé le premier 12 trous au Québec.

Laissez venir les enfants

La Fédération de golf a implanté un programme de golf en milieu scolaire dans les dernières années. Environ 500 écoles y participent: 450 écoles primaires et 55 écoles secondaires. Golf Québec a d'ailleurs remporté le titre de la fédération sportive de l'année en avril dernier, entre autres pour ses initiatives auprès des jeunes.

Se réconcilier avec les «Millénaires»

Au Club de golf de l'île de Montréal, on jongle avec l'idée d'instaurer un abonnement à tarif réduit, l'an prochain, à l'intention des 18 à 34 ans.

Démocratiser le sport

«Mettez les règlements de côté et ayez du plaisir au golf», lance Sylvain Beaudet. Dans certains des golfs de Groupe Beaudet, on recommande aux golfeurs débutants de se servir du tee dans les allées, et plus seulement pour les coups de départ.