Une rencontre a lieu vendredi entre des représentants de Loto-Québec et ceux du syndicat des croupiers des casinos de Montréal et de Lac-Leamy, à Gatineau, afin d'éviter qu'une grève n'éclate jeudi prochain.

LA PRESSE CANADIENNE

Jean-Pierre Proulx, conseiller syndical avec le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), croit que cette rencontre est une dernière chance pour éviter le conflit. Les conditions de travail des employés occasionnels constituent l'essentiel du litige, selon lui, principalement en ce qui a trait aux horaires de travail.

Les 750 croupiers du Casino de Montréal ont voté pour des moyens de pression allant jusqu'à la grève le 28 mai dernier. Les 350 croupiers du Casino de Lac-Leamy ont voté dans le même sens le 10 juin.

Ces 1100 syndiqués sont sans contrat de travail depuis le mois de mars 2013.