Le conseiller financier de Jacques Duval radié pour 11 ans

Jacques-André Thibault avait été reconnu coupable le 15 octobre... (Photo Archives Le Soleil)

Agrandir

Jacques-André Thibault avait été reconnu coupable le 15 octobre 2013 sous onze chefs d'accusation, relativement à des fautes commises envers trois clients, dont le chroniqueur automobile bien connu Jacques Duval.

Photo Archives Le Soleil

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière a radié, pour une période de onze ans, le conseiller en sécurité financière Jacques-André Thibault, qui est actif en Montérégie et en Estrie.

M. Thibault avait été reconnu coupable le 15 octobre 2013 sous onze chefs d'accusation relativement à des fautes commises envers trois clients, dont le chroniqueur automobile bien connu Jacques Duval.

Hier, la sanction a été dévoilée. En plus de sa radiation temporaire de 11 ans, M. Thibault écope de 18 000 $ d'amendes. Sa radiation ne deviendra exécutoire que le jour où le conseiller reprendra son droit de pratique.

Dans le cas de Jacques Duval, M. Thibault a transféré la propriété d'une assurance-vie appartenant alors à M. Duval en faveur d'une fiducie dont M. Thibault était fiduciaire. Ce faisant, M. Thibault se trouvait à spéculer sur la vie de son client à l'insu de celui-ci.

«Il s'agit d'une infraction grave, M. Thibault ayant agi à l'encontre des devoirs d'honnêteté, de loyauté, d'intégrité et d'indépendance, qui sont au coeur de l'exercice de sa profession. Aux yeux des membres du comité, des sanctions sévères et dissuasives s'imposent», écrit la Chambre de la sécurité financière dans un communiqué.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer