Le port de Montréal a connu une hausse de trafic de 7,9% au premier semestre de cette année, comparativement à la même période l'an dernier. L'administration portuaire a souligné que les marchandises conteneurisées et le minerai de fer avaient été les deux principaux moteurs de cette croissance.

LA PRESSE CANADIENNE

Le trafic de conteneurs a enregistré une hausse d'environ 12,6% pour les six premiers mois de l'année. Il est passé de 5,5 millions de tonnes pour la même période l'an dernier à 6,1 millions de tonnes cette année. Ce sont les trafics avec la Méditerranée et les Antilles qui ont connu la plus forte croissance. Le trafic avec l'Europe du Nord s'est également amélioré.

Le vrac liquide a par ailleurs enregistré une baisse de 2,9%, alors que le vrac solide augmentait d'environ 13,7%. La croissance la plus prononcée a été observée dans le secteur de la manutention du minerai de fer au terminal de Contrecoeur. L'augmentation s'y est élevée à 376% comparativement à la même période en 2009.

La pdg de l'Administration portuaire de Montréal, Sylvie Vachon, a mentionné que la progression enregistrée au premier semestre dans le trafic des marchandises conteneurisées se confirmait. Elle a rappelé que l'an dernier, à pareille époque, on était en-dessous du niveau de 2005.