Une hôtesse vous assigne une table. Vous parcourez le menu. Une fois votre repas choisi, vous le commandez à un petit ordinateur situé sur votre table plutôt qu'à une serveuse. Difficile à imaginer? Pourtant, le menu électronique est présentement à l'essai dans un restaurant de Québec.

Émilie Bilodeau
Émilie Bilodeau LA PRESSE

Les clients du restaurant-bar Le Pub de l'Université Laval n'ont qu'à appuyer sur quelques touches sur un clavier pour envoyer leur commande directement aux cuisiniers. Lorsque le repas est terminé, l'ordinateur imprime une facture.

Les serveurs n'ont tout de même pas disparu du restaurant. Ce sont toujours eux qui amènent les repas aux tables.

La technologie de la compagnie Info-Lorac est utilisée sur deux tables de la salle à manger depuis cinq semaines.

«Ça permet d'alléger le travail des serveuses. Au lieu de servir huit tables, une serveuse pourrait en avoir 10 ou 12 à sa charge», explique Giovanni Cuglietta, gérant du pub.

Quant à l'expérience-utilisateur? «Très facile», commente-t-il. «Les gens choisissent ce qu'ils veulent commander sur le menu et rentrent le code associé sur un clavier. C'est facile et il faut être vraiment mêlé pour ne pas comprendre», dit-il. Le restaurateur admet que l'utilisation pourrait être plus ardue pour les personnes qui ont peu d'expérience avec les ordinateurs.

Même s'il vante les avantages du projet-pilote, le Pub ne prévoit pas étendre la nouvelle technologie sur toutes ses tables. «Comme le restaurant se transforme en piste de danse en soirée, ce n'est pas pratique de tout démonter et de réinstaller le lendemain», affirme M. Cuglietta.

Des chaînes de restauration familiale se sont montrées intéressées par le logiciel. Un grand fournisseur en technologies informatiques serait également en pourparlers avec Info-Lorac.

 

>>> Vous voulez réagir à cet article, faites-nous part de votre opinion...