Source ID:; App Source:

Québec prêt à aider un éventuel acheteur du Canadien

Le gouvernement de Jean Charest, par le biais d'un de ses bras financiers, est... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Photo: André Pichette, La Presse

Sylvain Larocque
La Presse Canadienne
Montréal

Le gouvernement de Jean Charest, par le biais d'un de ses bras financiers, est prêt à consentir une débenture pouvant aller jusqu'à 100 millions $ pour aider un groupe québécois à faire l'acquisition du Canadien de Montréal.

C'est ce qu'a indiqué lundi le ministre des Finances, Raymond Bachand, en marge d'une conférence de presse au siège social de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

M. Bachand a d'abord indiqué qu'il n'avait pas l'intention de dire à la Caisse «quoi faire» dans le dossier du Canadien.

Mais du même souffle, le ministre a révélé qu'il avait fait une proposition à Jacques Ménard, président québécois de BMO Groupe financier, dont la banque d'investissement conseille le propriétaire majoritaire du Canadien, George Gillett, au sujet d'une vente éventuelle du club de hockey.

«J'ai dit à Jacques Ménard que s'ils en sentaient le besoin, Investissement Québec ou peut-être la Société générale de financement (SGF) pourrait fournir une débenture (titre de dette non garanti) d'un montant modeste comme 100 millions $, a expliqué Raymond Bachand. Je ne veux pas être un actionnaire, mais une débenture pourrait rapporter de l'argent (en intérêts), si cela est nécessaire pour un groupe d'investisseurs.»

La facilité de crédit serait offerte à tous les acheteurs potentiels originaires du Québec. «Je ne vais pas choisir parmi les groupes québécois», a prévenu le ministre, en rappelant que des gens d'affaires avaient déjà contacté le gouvernement au sujet d'une aide financière.

M. Bachand a rappelé que la Caisse avait prêté 140 millions $ à M. Gillett en 2001 pour l'aider à financer l'achat de sa participation majoritaire dans le Canadien.

En raison de ses problèmes financiers, l'Américain a retenu les services de firmes d'investissement, dont BMO Marchés des capitaux au Canada, afin d'explorer les possibilités de refinancer ses différentes propriétés sportives et ses autres investissements. Il a récemment indiqué que sa préférence était de trouver un nouveau partenaire financier minoritaire pour le Canadien, l'équipe de soccer FC Liverpool et son écurie de course automobile Nascar.

Plusieurs Québécois seraient intéressés à acheter le Canadien, parmi lesquels on trouve l'ancien joueur Serge Savard, le conglomérat Quebecor, l'impresario René Angelil, la chanteuse Céline Dion, Joey Saputo, président de l'Impact (club de soccer), et le milliardaire Stephen Bronfman.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer