Source ID:; App Source:

AbitibiBowater obtient la protection des tribunaux

Le géant de l'industrie forestière, AbitibiBowater, a annoncé, au cours du... (Photo: PC)

Agrandir

Photo: PC

La Presse Canadienne
Montréal

Le géant de l'industrie forestière, AbitibiBowater, a annoncé, au cours du week-end, qu'il a obtenu la protection de la loi sur les faillites au Canada ainsi qu'aux Etats-Unis.

Le tribunal de la faillite du district du Delaware a accordé à la société les mesures de redressement qu'elle avait demandées, en vertu du chapitre 11 du Bankruptcy Code des Etats-Unis.AbitibiBowater a également signalé qu'elle avait obtenu de la part de la Cour supérieure du Québec une ordonnance de protection contre les créanciers.

Le producteur de pâtes et papiers avait annoncé, en début de semaine dernière, qu'il n'avait d'autre choix que de se placer sous la protection de la loi sur les faillites, puisqu'il ne parvenait pas à restructurer sa dette.

La compagnie craint par ailleurs aussi de voir d'autres problèmes se profiler à l'horizon, puisque la demande en pâtes, en papier journal de même qu'en d'autres produits de papier est en baisse partout dans le monde, en raison de la récession mondiale.

AbitibiBowater a néanmoins souligné qu'elle prévoyait continuer ses activités quotidiennes, notamment ses obligations courantes envers les clients et le versement des salaires de ses employés, tout en tentant de régler sa dette de 6 milliards $ US.

Les lois de protection de la faillite au Canada et aux Etats-Unis sont conçues pour permettre aux compagnies de maintenir leurs activités, tout en négociant sous surveillance judiciaire avec leurs créanciers.

La bourse de New York, face aux difficultés d'AbitibiBowater, a retiré son titre, jeudi dernier. Du côté de Toronto, l'échange de l'action d'AbitibiBowater est présentement suspendu et la bourse a annoncé qu'elle retirera le titre le mois prochain.

AbitibiBowater possède ou exploite 23 usines de pâtes et papiers et 30 usines de produits du bois aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Corée du Sud.

Elle compte 15 800 employés en service partout dans le monde, notamment plus de 11 000 au Canada.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer