Source ID:; App Source:

Bell Helicopter rappelle des travailleurs

L'horizon commence à s'éclaircir pour Bell Helicopter Textron Canada.... (Photo: Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Photo: Robert Skinner, Archives La Presse

L'horizon commence à s'éclaircir pour Bell Helicopter Textron Canada. L'entreprise de Mirabel a rappelé au travail plus de 160 employés. Cela représente près du tiers des 500 employés mis à pied en février dernier.

D'autres rappels pourraient être possibles.

«C'est un rajustement rendu nécessaire, a déclaré le directeur du développement des affaires chez Bell Helicopter Textron Canada, Michel Legault, en entrevue avec La Presse Affaires. Nous regardons combien de ventes nous avons faites, nous regardons notre calendrier de production, nous regardons combien de gens nous avons.»

 

Ce sont donc essentiellement des employés de production qui sont rappelés.

«Ce sont les premiers qui sont touchés lorsque nous faisons des réductions, mais ce sont aussi les premiers rappelés», a indiqué M. Legault.

Bell Helicopter avait décidé de procéder à des mises à pied parce que des clients annulaient ou reportaient des commandes.

«Ça s'est pas mal stabilisé, a affirmé M. Legault. Ça fait deux ou trois semaines que je n'ai pas entendu parler de quelqu'un qui annulait ou qui ne prenait pas sa commande. Nous avons arrêté la détérioration.»

Il a ajouté qu'il y avait même des gens qui commençaient à se pointer pour discuter de nouvelles commandes.

«On ne parle pas de grandes quantités, mais ça se traduit régulièrement en ventes», a-t-il déclaré.

Indicateurs encourageants

Il s'est montré encouragé par la progression de certains indicateurs, comme les prix du pétrole et de certains minerais. Les sociétés pétrolières et minières utilisent beaucoup d'hélicoptères pour l'exploration et la production.

«Nous sommes loin de dire que la crise économique est terminée, mais on dirait qu'il y a une stabilisation qui est en train de se passer, avance M. Legault. J'ose espérer que nous ferons d'autres rappels éventuellement, mais je pourrais me tromper complètement, le contraire pourrait arriver. Il suffit que quelqu'un trébuche quelque part dans l'économie et tout pourrait changer.»

Bell Helicopter n'a livré que 167hélicoptères commerciaux en 2008, comparativement à 181 appareils l'année précédente. Pour 2009, l'entreprise s'est fixé comme objectif la livraison de 180hélicoptères.

«Nous avons atteint nos objectifs pour le premier trimestre, a lancé M. Legault. Et ça semble bien s'annoncer pour atteindre les objectifs d'ici la fin de l'année.»

Le titre de la société mère de Bell Helicopter, Textron, a bondi de plus de 48% pour clôturer à 13,56 dollars US à la Bourse de New York, hier, à la suite de rumeurs au sujet d'une éventuelle vente de l'entreprise.

En février dernier, le grand patron de Textron avait ouvert la porte à la vente de Bell Helicopter et d'une autre de ses filiales, Cessna, pour générer des liquidités. Avec un chiffre d'affaires de 5,7 milliards US, l'avionneur Cessna représente environ 40% des revenus de Textron. De son côté, Bell Helicopter en représente environ 20%, avec un chiffre d'affaires de 2,8 milliards US.

Hier, le journal koweïtien Al-Watan a rapporté qu'un consortium de sociétés du Moyen-Orient s'apprêtait à acquérir l'ensemble de Textron à un prix de 21 dollars US par action, ce qui a propulsé l'action de l'entreprise. Au cours des 52 dernières semaines, ce titre a fluctué de 3,57 à 65,52 US.

Michel Legault a affirmé hier qu'il n'y avait pas de plans pour vendre l'entreprise pour l'instant.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer