Source ID:; App Source:

La récession n'a pas coupé les ailes des vacanciers

C'est à se demander si ce n'est pas devenu un besoin essentiel. À moins que ce... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

(Montréal) C'est à se demander si ce n'est pas devenu un besoin essentiel. À moins que ce ne soit les prix imbattables. Toujours est-il que, récession ou pas, les Canadiens ont attrapé bikinis et brosses à dents l'hiver dernier et pris d'assaut les plages du Sud.

Ce n'est pas évident en regardant fondre la valeur des actions de Transat A.T. (T.TRZ.B) ou d'Air Canada, mais les deux transporteurs ont vendu plus de forfaits vacances l'hiver dernier que l'année précédente. Des augmentations non négligeables, même.

 

Dans le cas Transat, du 1er novembre au 11 mars dernier, date de la divulgation de ses résultats du premier trimestre de 2009, les ventes ont fait un saut de 16%.

Chez Vacances Air Canada, on note aussi une hausse, mais moins importante, à 5%, selon la porte-parole de l'entreprise, Sue Cavalucci.

Progression fulgurante

Dans le cas de Sunwing, petit nouveau sur le territoire québécois, la progression est tout simplement fulgurante. Les ventes hivernales du voyagiste privé sont passées de 62 000 à sa première année au Québec, en 2006-2007, à 163 000 l'hiver dernier. En un an seulement, il s'agit d'une progression de 27% du nombre de ventes.

Le directeur général de Sunwing au Québec met toutefois lui-même un bémol à ces chiffres. Depuis le début de mars, «ça descend de façon abrupte», explique Sam Char. Tellement que le transporteur a décidé de réduire sa capacité de 3500 sièges, à 178 500, pour l'ensemble de la saison.

Une situation que n'a pas constatée Vacances Air Canada: «On n'a rien noté d'anormal», souligne Mme Cavalucci.

Avec plus de voyageurs qui se sont envolés vers le sud, les transporteurs devraient se réjouir. Ce n'est pourtant pas le cas. «La plupart des acteurs ont augmenté leur capacité, souligne Jean-Michel Laberge, de Transat. L'offre est très, très grande.»

L'impact sur le plus grand voyagiste canadien a été net, comme en témoigne un extrait des résultats de Transat A.T.

«Les marges ont diminué sur tous les marchés canadiens à cause de la capacité excédentaire ajoutée par les voyagistes sur le Sud. En conséquence, en Amérique, les marges de Transat sont passées de 3,9% en 2008 à 0,2% en 2009.»

Sunwing n'a pas à dévoiler de tels résultats parce que c'est une société à capital fermé. Sam Char ouvre quand même son jeu: «Les marges bénéficiaires subissent une très, très forte pression», concède-t-il, ajoutant que l'entreprise demeure rentable.

En dollars, cela signifie qu'un forfait vendu cette année entre 1300$ et 1500$ aurait pu se vendre «entre 100$ et 300$ de plus» l'an dernier. «C'est l'année du consommateur», résume quant à elle Mme Cavalucci, de Vacances Air Canada, qui concède aussi que «les marges (de profit) ont été affectées».

Ce constat ressemble à celui que dresse le Conference Board. Le chercheur en tourisme David Redekop estime qu'au mois d'août dernier, le prix moyen affiché sur le web pour des départs de Toronto pendant l'hiver était de 1728$ pour sept nuits dans un tout-inclus. Quatre mois plus tard, un forfait comparable se détaillait 1537$, un écart de 11%. «Il y a beaucoup trop de capacité, explique-t-il. Au bout du compte, je crois qu'il y aura une consolidation dans l'industrie.»

Le grand patron de Sunwing au Québec ne parle pas de consolidation. Mais il admet que son entreprise devra ralentir le pas. «Sunwing n'aura pas la même croissance qu'elle a eue depuis sept ans au Canada ou trois ans au Québec», dit-il.

Du côté de WestJet, qui a annoncé hier un taux d'occupation en baisse de 86,6% à 81,9% en mars, un porte-parole a indiqué que le transporteur ne fournit pas de données spécifiques sur les destinations soleil. «Malgré la récession, les vols vers le sud étaient bien remplis, a écrit dans un courriel Richard Bartrem. Il ne faut pas oublier que beaucoup de gens ont fait leurs réservations à l'automne avant que la récession ne soit vraiment partie.»

 

OÙ VONT LES CANADIENS?

VISITES (premier trimestre 2008)

Mexique 418 500

Cuba 347 500

République dominicaine 292 800

Royaume-Uni 99 800

France 91 600

Inde 57 900

Australie 48 200

Hong-Kong 46 400

Pays-Bas 39 300

Espagne 36 400

Total pays outre-mer 2434700

Source: Statistique Canada

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer