Donald Trump a de nouveau estimé dimanche que la Corée du Nord pouvait devenir un géant économique si elle renonçait à son programme nucléaire, à la veille de son départ pour Hanoï où il doit retrouver le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« Le président Kim réalise, peut-être mieux que quiconque, que sans armes nucléaires son pays pourrait vite devenir l'une des grandes puissances économiques du monde », a écrit le président américain sur Twitter.

La Corée du Nord, grâce à « sa situation géographique », à « son peuple » et à son dirigeant, « a plus de potentiel pour une croissance rapide que n'importe quelle autre nation ! », a poursuivi Donald Trump.

Le 45e président des États-Unis a également loué dimanche le rôle de la Chine et de la Russie dans les discussions en cours.

« Le président chinois Xi a beaucoup aidé en soutenant mes rencontres avec Kim Jong-un », a écrit Donald Trump. « La dernière chose que la Chine veut, ce sont des armes nucléaires à grande échelle à sa porte. »

« Les sanctions mises en place par la Chine et la Russie à la frontière ont été très utiles », a-t-il ajouté.

Le locataire de la Maison-Blanche a confirmé qu'il partirait « tôt » lundi matin pour Hanoï, au Vietnam, où doit se tenir mercredi et jeudi son deuxième sommet avec Kim Jong-un. Il a de nouveau qualifié ses relations avec le dirigeant nord-coréen de « très bonnes ».

« Nous attendons tous les deux une poursuite des progrès réalisés lors de notre premier sommet à Singapour », le 12 juin 2018, a dit Donald Trump, avant d'ajouter : « dénucléarisation ? »