Source ID:; App Source:

L'Inde assouplit les retraits d'argent pour les mariages

Depuis une semaine, de longues files d'attente se... (PHOTO ARUN SANKAR, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Depuis une semaine, de longues files d'attente se forment aux portes des banques dans l'espoir de parvenir à troquer ces coupures contre de nouvelles ou à retirer de l'argent des distributeurs automatiques.

PHOTO ARUN SANKAR, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New Delhi

L'Inde a annoncé jeudi un assouplissement du plafond de retrait pour les mariages, dont la saison bat son plein, sur fond de crise provoquée par la démonétisation soudaine de 24 milliards de billets.

Au nom de la lutte contre la corruption, mais avec l'évasion fiscale en arrière-pensée, le premier ministre Narendra Modi a annoncé la semaine dernière que les billets de 500 et de 1000 roupies, les valeurs faciales les plus élevées en circulation, n'avaient plus de valeur légale.

Depuis une semaine, de longues files d'attente se forment aux portes des banques dans l'espoir de parvenir à troquer ces coupures contre de nouvelles ou à retirer de l'argent des distributeurs automatiques.

Mais en raison de l'affluence, les succursales se retrouvent souvent à sec dans ce pays de 1,2 milliard d'habitants où 90 % des transactions s'effectuent en liquide.

Le gouvernement «a décidé que pour les cérémonies de mariages, il sera possible de retirer jusqu'à 250 000 roupies d'un compte en banque. Il faudra que cela soit retiré en une fois pour le mariage du compte du père, de la mère ou de la personne se mariant», a déclaré Shaktikanta Das, secrétaire aux Affaires économiques.

L'évaporation brusque de plus de 80 % en valeur de l'argent liquide en circulation a provoqué un sérieux problème pour les familles préparant des mariages, cérémonie au cours de laquelle il est vital de montrer sa réussite en engloutissant généralement des sommes phénoménales.

Ces restrictions n'ont toutefois pas empêché un magnat des mines d'organiser l'extravagant mariage de sa fille, abondamment commenté dans les médias, dans un palais de la ville de Bangalore (sud). Coût estimé: 70 millions d'euros.

Face aux problèmes de pénurie d'argent liquide, le gouvernement a également décidé de réduire les montants d'argent qu'il est possible de changer et de retirer, dans l'espoir que davantage de personnes puissent avoir accès à de l'argent liquide.

Le gouvernement est sous le feu des critiques de l'opposition, qui l'accuse de ne pas avoir prévu les conséquences de la démonétisation pour la partie la moins fortunée de la population.

Les analystes estiment que, sur le long terme, cette mesure devrait bénéficier à la croissance économique en raison de la hausse des dépôts bancaires qu'elle entraîne.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer