Source ID:333a2f0d-4abd-4892-948b-51361d77da4d; App Source:alfamedia

Aviation et environnement: importante réunion à Montréal

Le siège de l'OACI à Montréal.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le siège de l'OACI à Montréal.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Sylvain Larocque
La Presse

Les pays membres de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) se réunissent jusqu'à vendredi à Montréal avec l'objectif de s'entendre sur des mesures visant à compenser l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre de l'industrie aérienne à partir de 2020.

Même si les émissions du secteur de l'aviation ne comptent que pour 2 % du total mondial, elles augmentent rapidement, si bien qu'entre 2020 et 2035, elles devraient bondir de 80 %, a noté le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, de passage au siège de l'OACI hier.

L'OACI prévoit que l'achat de crédits de carbone coûtera de 1,5 à 6,2 milliards US aux compagnies aériennes du monde en 2035, soit de 0,2 à 0,6 % des revenus totaux de l'aviation internationale (en excluant les vols intérieurs).




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer