Source ID:; App Source:

La richesse des ménages recule au niveau mondial

La richesse au niveau mondial s'est ainsi contractée... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La richesse au niveau mondial s'est ainsi contractée de près de 13 000 milliards de dollars US, l'Europe contribuant à elle seule à cette baisse à hauteur de 10 700 milliards US.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Zurich

La richesse des ménages au niveau mondial a sensiblement reculé sur un an, en particulier en Europe, en raison de la dépréciation de nombreuses monnaies face au billet vert, selon une étude de Credit Suisse publiée mardi.

Entre mi-2014 et mi-2015, la richesse par adulte au niveau mondial a chuté de 6,2%, à 52 400$ US, ce qui la ramène en-dessous de son niveau de 2013, a indiqué la banque suisse dans un rapport sur le patrimoine des ménages.

La richesse au niveau mondial s'est ainsi contractée de près de 13 000 milliards de dollars US, l'Europe contribuant à elle seule à cette baisse à hauteur de 10 700 milliards US.

Ces chiffres masquent cependant des évolutions contrastées d'une région à l'autre, ont toutefois souligné les auteurs de l'étude, qui ont insisté sur le fait que ces mouvements s'expliquent en grande partie par les fluctuations de change.

Le patrimoine des ménages s'est en effet accru de 4,4% en Amérique du Nord et de 7% en Chine, qui possède actuellement la plus grande classe moyenne au monde avec 109 millions de personnes.

Il a en revanche reculé de 12,4% en Europe, de 17,1% en Amérique latine et de 7,9% en Afrique bien que les chiffres varient sensiblement une fois les variations des monnaies décomptées.

Si les données étaient calculées à taux de change constants, l'Europe obtiendrait en effet pratiquement les mêmes résultats que l'Amérique du Nord tandis que la baisse rencontrée en Amérique latine se transforme en hausse, ont nuancé les auteurs de l'étude.

Les économistes de Credit Suisse restent cependant positifs quant à l'évolution sur les cinq prochaines années.

Selon leurs projections, la richesse des ménages devrait s'accroître de 6,6% par an d'ici 2020.

Le nombre de millionnaires devrait en outre dépasser 49,3 millions d'adultes, soit une hausse de 46,2%, sous l'impulsion en particulier de la Chine, suivie de près par l'Afrique.

Les marchés émergents comptent représentent actuellement 6,5% des millionnaires au niveau mondial et ce chiffre devrait passer à 7,4% d'ici la fin de la décennie.

Dans le détail, la Suisse arrive en tête de classement, la richesse par adulte y atteignant 567 100 dollars, bien que ce chiffre s'inscrive toutefois en baisse de 4,2% par rapport à l'année précédente. Viennent ensuite la Nouvelle-Zélande où la richesse par adulte se monte à 400 800 dollars (-17,3%) et l'Australie, où elle se chiffre à 364 900 dollars (-13,6%).

La France arrive à la neuvième place du classement, avec un patrimoine par adulte de 262 100 dollars, suivie en dixième position par la Belgique, où il s'élève à 259 400 dollars (-15,5%).

L'étude de Credit Suisse, intitulée Global Wealth Report et réalisée sur une base annuelle depuis six ans, porte sur le patrimoine de 4,8 milliards d'adultes dans plus de 200 pays.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer