La production industrielle a progressé de 0,6% en juillet dans la zone euro, après un recul de 0,3% en juin (chiffre révisé), selon les données publiées lundi par l'Office européen des statistiques, Eurostat.

Publié le 14 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette augmentation est bien supérieure aux attentes des analystes, dont les prévisions oscillaient entre +0,2% et +0,3%. Il s'agit de la plus forte hausse depuis février de cette année (+0,9%), dans les 19 pays de la zone euro.

«Ce chiffre dope les espoirs de croissance pour le troisième trimestre», a estimé Howard Archer, analyste de IHS.

Les industriels de la zone euro bénéficient «des très bas prix actuels du pétrole et des coûts en baisse des matières premières», a-t-il constaté. Mais «le ralentissement économique en Chine et dans d'autres pays émergents pourrait peser sur leurs espoirs d'exportation», a-t-il relevé.

«L'augmentation en juillet laisse à penser que le secteur industriel fera de meilleures performances au troisième trimestre qu'au deuxième», a observé de son côté Jack Allen, de Capital Economics. Mais il ne s'attend toutefois pas à des miracles pour les mois à venir: «le secteur va probablement poursuivre son évolution apathique», prédit-il.

Cette progression en juillet, sur une base mensuelle et en données corrigées des variations saisonnières, est due à des hausses de 3,0% de la production d'énergie, de 1,4% pour les biens d'investissement et de 1,3% pour les biens de consommation durables.

En revanche, la production tant de biens intermédiaires que de biens de consommation non durables a diminué de 0,6%.

Par pays (pour lesquels les données sont disponibles), les plus fortes hausses ont été enregistrées en Irlande (+7,2%), en Grèce (+4,3%), ainsi qu'en Lettonie (+2,8%). À Malte a été constaté le plus fort recul (-1,8%).

En Allemagne, principal moteur de l'économie de la zone euro, la production industrielle a crû de 0,5%, en Italie de 1,1% et en Espagne de 0,6%. En revanche, en France, elle a diminué de 0,8%.

Sur un an, la production industrielle de la zone euro a augmenté de 1,9%.

Dans l'ensemble de l'UE à 28, elle a crû de 0,3% en juillet comparé à juin et de 1,8% sur un an.

Le 3 septembre, la BCE a légèrement abaissé ses prévisions de croissance pour 2015, tablant désormais sur +1,4%, évoquant la baisse de la demande mondiale et les inquiétudes sur les émergents.