Warren Buffett envisage d'autres gros achats

Warren Buffett est détenteur de la quatrième fortune mondiale.... (PHOTO NATI HARNIK, ARCHIVES AP)

Agrandir

Warren Buffett est détenteur de la quatrième fortune mondiale.

PHOTO NATI HARNIK, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

L'investisseur américain Warren Buffett envisage de s'allier avec des fonds d'investissement pour faire de grosses acquisitions, sur le modèle de ce qu'il a fait pour Heinz, a-t-il indiqué samedi.

Pour mettre la main l'an dernier sur le géant américain du ketchup et des haricots en boîte, une opération chiffrée à 28 milliards de dollars en incluant la reprise de dette, la holding de M. Buffett, Berkshire Hathaway, s'était associée au fonds d'investissement brésilien 3G Capital, actionnaire majoritaire de Burger King.

«Avec l'achat de Heinz, nous avons créé un modèle de partenariat que pourrait utiliser Berkshire dans ses prochaines grosses acquisitions», estime M. Buffett samedi, dans sa très suivie lettre annuelle aux actionnaires de la holding.

L'investisseur de 83 ans, détenteur de la quatrième fortune mondiale et très écouté à Wall Street, rappelle toutefois «une différence cruciale» entre sa stratégie et celle d'un fonds d'investissement: «Berkshire n'a pas l'intention de jamais vendre une part de la société (Heinz). Ce que nous voudrions plutôt, c'est acheter davantage, et cela pourrait arriver: certains investisseurs de 3G pourraient vendre tout ou partie de leur participation dans le futur, et nous pourrions accroître notre part à ce moment-là.»

Selon des résultats publiés parallèlement samedi, Berkshire Hathaway a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 19,5 milliards de dollars, en hausse de 31 % comparé à l'année 2012.

M. Buffett considère que ses quatre principaux investissements sont la société de cartes de crédit American Express (14,2 % du capital fin 2013), le géant des sodas Coca-Cola (9,1 %), le groupe informatique IBM (6,3 %) et la banque Wells Fargo (9,2 %). Ces entreprises ont rapporté à Berkshire pour 1,4 milliard de dollars de dividendes en 2013.

Berkshire a toutefois des participations dans toute une série d'autres entreprises, dont le pétrolier ExxonMobil (0,9 %), la banque Goldman Sachs Group (2,8 %), l'assureur allemand Munich Re (11,2 %), le fabricant de produits de grande consommation Procter & Gamble (1,9 %), le laboratoire pharmaceutique français Sanofi (1,7 %) ou les supermarchés Tesco (3,7 %) et Wal-Mart (1,8 %).

M. Buffett rappelle en outre que sa holding dispose d'une option d'achat sur 700 millions d'actions de Bank of America, qu'il peut exercer jusqu'en septembre 2021 pour 5 milliards de dollars. «Nous achèterons probablement les titres juste avant l'expiration de notre option», indique-t-il, relevant qu'ils valaient en bourse 10.9 milliards fin 2013.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer