Source ID:; App Source:

Pérou: des paysans manifestent contre un projet minier

Plusieurs milliers de paysans ont à nouveau manifesté lundi contre le projet... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lima

Plusieurs milliers de paysans ont à nouveau manifesté lundi contre le projet minier Conga de l'américain Newmont, lors d'une marche vers la lagune El Perol (nord-est), menacée selon eux par l'activité minière qui prévoit l'assèchement de ses réservoirs d'eau, ont indiqué les organisateurs.

«Nous sommes plus de 5000 paysans mobilisés pour éviter que le projet Conga ne détruise la lagune», a déclaré auprès de l'AFP l'un d'eux, Milton Sanchez, depuis la province de Celendin dans le département de Cajamarca, où le projet doit se concrétiser.

Newmont doit réaliser un investissement global de 4,8 milliards de dollars pour ce projet d'extraction d'or et de cuivre, mais la société fait face à l'opposition du gouvernement régional de Cajamarca, qui craint la disparition des ressources en eau de la région.

M. Sanchez, président d'un regroupement provincial de 40 organisations sociales de Celendin, assure que la mobilisation est «pacifique». «Nous ne cèderons pas aux provocations de la police», a-t-il affirmé, en référence aux 1200 agents anti-émeutes envoyés sur place.

«Nous cherchons à défendre et préserver la lagune, et pour cela nous allons y camper indéfiniment.»

D'autres groupes se mobilisent depuis la province voisine de Bambamarca.

Selon M. Sanchez, l'entreprise Yanacocha, contrôlée par Newmont, a prévu cette semaine de transférer l'eau de la lagune vers un premier réservoir artificiel construit à proximité.

Yanacocha a estimé dans un communiqué que quelque 950 personnes se trouvaient sur la lagune El Perol, qui lui appartient.

«Cette mobilisation s'est déroulée sans qu'aucune violence ni confrontation avec la police ne soient constatées, à l'exception d'un fait de vandalisme isolé, au cours duquel un groupe de personnes a mis le feu à plusieurs conduits dans une zone proche de la lagune El Perol», peut-on lire dans le communiqué.

La compagnie Yanacocha avait à la mi-avril réaffirmé son «engagement social envers Cajamarca» et demandé qu'un «climat de paix soit respecté pour continuer à construire le progrès dans la région».

Le projet doit notamment sacrifier quatre lacs-réservoirs d'altitude pour les remplacer par des lacs artificiels, soulevant nombre d'inquiétudes sur la pérennité des ressources en eau d'une région souvent en proie à la sécheresse.

Un important mouvement de grèves et manifestations entamé fin 2011 a conduit à plusieurs reprises le gouvernement à y décréter l'état d'urgence.

Le Pérou est le cinquième producteur mondial d'or et concentre 40% de la production en Amérique latine.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer