SNC-Lavalin (T.SNC) a obtenu un contrat pour la construction d'une autre centrale de refroidissement en Arabie saoudite. Il s'agit du deuxième contrat du genre en autant de mois dans ce pays pour la firme montréalaise d'ingénierie et de construction.

LA PRESSE CANADIENNE

SNC-Lavalin Construction oeuvrera en coentreprise avec Saudi Tabreed pour la conception, la construction et l'exploitation d'un système régional de refroidissement qui desservira le district financier du roi Abdullah à Riyadh. Les deux centrales auront une capacité de 50 000 tonnes de réfrigération chacune.

Le travail d'ingénierie a déjà commencé et la construction des principaux ouvrages de génie civil devrait débuter au cours du troisième trimestre de 2010. Ce projet devrait se terminer en juillet 2012.

Pierre Lacroix, de Valeurs mobilières Desjardins, estime la part de SNC-Lavalin dans ce projet à un montant se situant entre 150 millions et 160 millions dollars.

SNC-Lavalin, qui dispose de bureaux dans tout le Canada et dans plus de 35 autres pays, travaille actuellement dans une centaine de pays.

À la bourse de Toronto, la valeur de ses actions augmentait de 42 cents à 47,26 en matinée jeudi.