Source ID:; App Source:

La «liste noire» des paradis fiscaux est maintenant vide

Agence France-Presse
Paris

Le secrétaire général de l'Organisation de coopération et de développement économiques, Angel Gurria, a annoncé mardi que les quatre derniers pays de la «liste noire» des paradis fiscaux n'y figuraient plus.

Pour y arriver, l'Uruguay, le Costa Rica, les Philippines et la Malaisie ont pris l'engagement de procéder à des échanges d'informations fiscales selon les normes de l'OCDE.«Jeudi dernier, nous avons communiqué au G20 le fait qu'il y avait quatre juridictions qui n'appliquaient pas encore largement la norme internationale» en matière d'échanges d'informations fiscales, a rappelé M. Gurria lors d'une conférence de presse à Paris.

L'Uruguay, le Costa Rica, les Philippines et la Malaisie devraient donc rejoindre les 38 pays inscrits sur la «liste grise» publiée par l'OCDE, qui regroupe les pays ayant pris l'engagement d'échanger des renseignements fiscaux mais n'ayant pas encore signé 12 accords bilatéraux avec des États membres.

«Des 84 juridictions que l'OCDE suit régulièrement, il n'y en a plus aucune qui relève» de la «liste noire», a-t-il ajouté, se félicitant d'un «progrès tout à fait significatif» permis par la mobilisation des dirigeants réunis à Londres le 2 avril pour le sommet du G20.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer