La Bourse de Hong Kong a terminé la séance de lundi sur un plongeon de 4,7%, les investisseurs empochant leurs bénéfices après plusieurs séances de forte hausse la semaine dernière.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice Hang Seng a perdu 663,17 points à 13 456,33 points.Les résultats de China Construction Bank moins bons que prévu ont également tiré l'indice vers le bas.

«Les investisseurs sont dans l'attente d'indications venus des États-Unis et des marchés régionaux, toutefois l'indice pourrait encore plonger prochainement après les gains des dernières séances», a expliqué Jackson Wong, de Tanrich Securities, cité par Dow Jones Newswires.

Lundi, le déclin de l'indice Hang Seng s'est accéléré dans l'après-midi après les annonces concernant General Motors [[|ticker sym='GM'|]] et Chrysler et la démission du PDG de General Motors Rick Wagoner, exigée par la Maison-Blanche.

Le groupe de travail mis en place par le président américain Barack Obama sur les difficultés des groupes automobiles General Motors et Chrysler a affirmé lundi que leurs plans respectifs pour sortir de la crise n'étaient «pas viables tels qu'actuellement structurés».

«Les investisseurs s'inquiètent des perspectives concernant l'automobile et General Motors et Chrysler», a déclaré YK Chan, de Phillip Asset Management.

«Il est difficile de prédire la direction que prendra l'indice, cela dépendra des mesures de relance que les gouvernements chinois et américain pourront prendre», a-t-il ajouté.

Parmi les bancaires, China Construction Bank a plongé de 9,6% de Hong Kong après avoir publié un bénéfice net en 2008 à 13,54 milliards de dollars américains, en-dessous des attentes des analystes.

Les autres banques ont de leurs côtés pâti de prises de bénéfices. Industrial & Commercial Bank of China a perdu 6,2% après avoir bondi de 27% lors des cinq sessions précédentes et Bank of China a lâché 6,4%.

Du côté des valeurs sidérurgiques, Chalco, a plongé de 12%: la filiale cotée du géant public chinois Chinalco, a annoncé lundi une chute de près de 100% de son profit en 2008, par rapport à 2007, et averti que le premier trimestre 2009 pourrait se solder par une perte nette.