Le bureau montréalais de Google, qui emploie 150 personnes, déménagera en 2020 dans des locaux deux fois plus grands dans le Quartier international, a appris La Presse. Un déménagement qui laisse présager une expansion du géant de l'internet dans la métropole.

Mis à jour le 18 déc. 2018
ANDRÉ DUBUC LA PRESSE

D'après nos informations, le géant de l'internet occupera 100 000 pi2 au 425, rue Viger Ouest, en face de l'édifice Jacques-Parizeau, centre d'affaires de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Immeuble de briques et de béton construit en 1910 dans le style de l'École de Chicago, le 425, Viger est en chantier depuis février dernier. L'entrepreneur général Pomerleau l'agrandit de 5000 pi2 par étage et lui ajoute trois étages entièrement vitrés au-dessus des dix étages d'origine.

Les bureaux seraient prêts à recevoir les premiers locataires au début de 2020.

Il s'agit d'une excellente nouvelle pour le centre-ville. Les entreprises de la nouvelle économie préfèrent s'établir dans d'anciens quartiers industriels comme le Sud-Ouest, le Mile End ou le Mile-Ex. Soulignons que le 425, Viger, ancienne imprimerie installée dans ce qui s'appelait le Paper Hill à l'époque, a le cachet des manufactures si caractéristiques des quartiers ouvriers du siècle dernier.

Le responsable des communications de Google Canada, Aaron Brindle, n'a pas voulu faire de commentaires, ce qui est habituel pour la multinationale, reconnue comme étant extrêmement discrète sur les activités de ses bureaux régionaux.

Même mutisme chez les courtiers impliqués dans la transaction : CBRE, pour Google, et Cushman & Wakefield, qui représente le propriétaire du 425, Viger, le Fonds de placement immobilier Allied, de Toronto, propriétaire du Nordelec, dans Pointe-Saint-Charles, et de nombreux bureaux-lofts dans le centre de l'île.

«La location de l'immeuble va bien», s'est contenté de répondre Erik Langburt, de l'équipe de Lloyd Cooper chez Cushman. «On est liés par une entente de confidentialité», nous a-t-on dit chez CBRE.

Deux fois plus d'employés?

Google emploie 150 personnes à Montréal. Depuis 2008, ses bureaux sont situés au 1253, avenue McGill College, au centre-ville. Elle y occupe 45 000 pi2, soit l'équivalent de trois étages.

Le fait de déménager dans deux fois plus grand laisse présager que l'effectif doublerait prochainement.

D'après un dossier de La Presse portant sur les 20 ans d'existence de la multinationale, paru en septembre dernier, l'un des principaux mandats de l'équipe montréalaise est d'assurer la sécurité du navigateur Chrome. Récemment, le populaire moteur de recherche a ouvert dans la métropole un laboratoire en intelligence artificielle, Google Brain, sous la direction d'Hugo Larochelle.

Les bruits entourant le déménagement de Google ne datent pas d'hier. Dès 2014, des articles de presse rapportaient que la vedette de l'internet était sur le marché pour des superficies variant de 50 000 à 100 000 pi2, à l'époque.

C'est en 2007 que Google a mis le pied à Montréal pour la première fois. Elle avait ouvert un bureau temporaire chez Regus au 1000, rue De La Gauchetière, où travaillaient alors sept personnes.

- Avec Marc Tison, La Presse