La cadence des ventes de logements à Toronto s'est accélérée le mois dernier, signe que le marché est en train de rebondir après les récentes modifications réglementaires et l'augmentation des coûts d'emprunt.

Publié le 5 juill. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Les ventes de maisons dans la région du Grand Toronto ont augmenté de 2,4 % le mois dernier pour se chiffrer à 8082, en hausse par rapport aux 7893 maisons qui ont changé de mains pendant le même mois l'an dernier, a indiqué jeudi la chambre immobilière de Toronto. Par rapport à mai, ces chiffres représentaient un bond de 17,6 %.

La légère hausse d'une année à l'autre a fait suite à une chute brutale des ventes de 22,2 % observée en mai dans la grande région de Toronto par rapport à mai 2017. Selon la chambre immobilière, cela témoignait de la volatilité persistante dans la réaction des acheteurs face aux divers changements imposés au marché.

Le nouveau président de la chambre immobilière de Toronto, Garry Bhaura, a indiqué dans un communiqué que les acheteurs semblaient commencer à revenir sur le marché après l'entrée en vigueur d'un certain nombre de mesures gouvernementales - notamment une nouvelle simulation de crise du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) et des coûts d'emprunt généralement plus élevés.

M. Bhaura a en outre souligné avoir remarqué que les conditions du marché semblaient se resserrer, les nouvelles inscriptions à la vente ayant chuté de 18,6 % à 15 922, contre 19 561 l'année dernière.

Entre-temps, le prix de vente moyen a légèrement augmenté de 2,0 % d'une année à l'autre, pour s'établir à 807 871 $.

Les ventes de maisons individuelles ont mené le bal, la chambre immobilière en ayant dénombré 3589 au prix moyen de 1 033 574 $.

Dans la ville de Toronto, un total de 3096 maisons ont été vendues en juin au prix moyen de 870 559 $, tandis que 4986 habitations ont été vendues dans le reste de la région du Grand Toronto au prix moyen de 768 945 $.

La chambre immobilière a indiqué que 2234 copropriétés avaient été vendues au cours du mois à un prix moyen 561 097 $.

Le directeur de l'analyse de marché de la chambre immobilière, Jason Mercer, a précisé que le conseil s'attendait à une amélioration des ventes au cours de la prochaine année, même si les problèmes liés à l'offre devraient persister.