Source ID:98fc93ee-b1dd-47f6-93d1-e1e77b401a91; App Source:alfamedia
Exclusif

Un projet de bureaux de 25 millions dans le Mile-Ex

Les plans de ce nouveau bâtiment de six... (IMage fournie par Rocio Architecture)

Agrandir

Les plans de ce nouveau bâtiment de six étages qui totalisera 45 000 pieds carrés devraient être dévoilés sous peu.

IMage fournie par Rocio Architecture

L'ancien siège social du Parti libéral du Québec (PLQ) pourrait faire place à un important projet immobilier au cours de la prochaine année. Un promoteur compte bâtir un immeuble de bureaux de 25 millions de dollars à l'angle des rues Jean-Talon et Waverly, dans le quartier Mile-Ex.

Divers éléments sont prévus dans l'immeuble afin de... (Image fournie par Rocio Architecture) - image 1.0

Agrandir

Divers éléments sont prévus dans l'immeuble afin de viser une clientèle branchée, comme un terrain de basketball sur le toit.

Image fournie par Rocio Architecture

Pierre-Antoine Fernet, président de Lima immobilier, a acquis le bâtiment et les terrains adjacents l'an dernier pour 6,3 millions. L'entrepreneur a inauguré au début de 2016 un centre communautaire de travail (un espace de coworking) dans l'immeuble existant, à l'allure anonyme, qui héberge aujourd'hui une cinquantaine d'entreprises de 2 à 35 employés, dont le fabricant de boissons énergisantes Guru.

« On est pleins à craquer en six mois à peine et on a encore un pipeline de demandes d'autres locataires potentiels », a affirmé M. Fernet, rencontré dans l'immeuble de la rue Waverly.

Fort de cet intérêt des locataires, l'entrepreneur dévoilera sous peu les plans d'un nouveau bâtiment de six étages, qui totalisera 120 000 pieds carrés. L'immeuble sera érigé sur l'actuel terrain de stationnement, à l'angle de Jean-Talon et Waverly, où se trouve aussi un bâtiment qui sera détruit.

Les locataires actuels seront transférés dans les nouveaux bureaux, et l'ancien siège du PLQ sera éventuellement détruit pour faire place à une deuxième phase, a indiqué Pierre-Antoine Fernet. La construction de cet autre immeuble porterait les investissements totaux à 35 millions.

L'entrepreneur de 37 ans souhaite attirer d'entreprises de 50 à 500 employés dans le secteurs des technologies et autres domaine connexe, qui seront intéressées par la proximité du métro et le bouillonnement du quartier Mile-Ex. Divers éléments sont prévus dans l'immeuble afin de viser une clientèle branchée, comme un terrain de basketball sur le toit. M. Fernet dit ne pas s'inquiéter de la concurrence de plus en plus forte dans le Mile-Ex, où plusieurs projets sont en chantier ou dans les cartons.

Une porte-parole de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension confirme que des discussions ont eu lieu avec le promoteur, mais indique « qu'aucun dossier n'a été ouvert ». Pierre-Antoine Fernet souhaite une occupation entre avril et juin 2018.

POURSUITE CONTRE LE PLQ

La vente de l'ancien siège social du PLQ a donné lieu à tout un feuilleton judiciaire, qui est loin d'être terminé. Un acheteur éconduit, David Owen, poursuit le Parti libéral pour 12,2 millions. L'homme d'affaires estime avoir été écarté illégalement du processus d'achat.

Joint par La Presse cette semaine, M. Owen a indiqué qu'une date de procès serait probablement fixée le mois prochain. La cause devrait être entendue par un juge en 2018.

Dans un rapport obtenu récemment par La Presse, le PLQ se dit incapable de payer les somme qui sont réclamées dans le cadre de cette poursuite. Les administrateurs pourraient être tenus « de supporter personnellement les obligations financières du parti si ce dernier perdait la poursuite sur toute la ligne et n'arrivait pas à acquitter ses dettes », souligne le document.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer