Les promoteurs de la Tour des Canadiens 2 ont dévoilé hier un projet de 37 étages, mais la taille de ce gratte-ciel pourrait être haussée au cours des prochaines semaines si la Ville accepte de modifier le zonage dans ce secteur du centre-ville.

Mis à jour le 18 sept. 2015
Maxime Bergeron LA PRESSE

Dans son récent projet particulier d'urbanisme (PPU), l'arrondissement de Ville-Marie a demandé de rehausser de 120 à 210 mètres les hauteurs maximales sur une petite parcelle au sud du Centre Bell, là où est prévu le nouveau gratte-ciel. Ce plan a fait l'objet de consultations publiques au printemps, et le rapport final devrait être rendu sous peu.

La tour dévoilée hier par Cadillac Fairview et Canderel mesure 120 mètres, soit la limite actuelle dans le secteur. «S'il y a un changement de zonage, un rehaussement de la hauteur, oui, on va regarder la possibilité que la tour soit plus haute, pour cette phase-là et les autres aussi», a indiqué à La Presse Affaires Brian Salpeter, vice-président principal de Cadillac Fairview pour l'est du Canada, en marge du lancement.

Même son de cloche chez Daniel Peritz, vice-président principal de Canderel. «La Ville est en réflexion, et c'est à elle de décider les hauteurs qu'elle veut dans ce secteur-là. Ensuite, nous, on va réagir en conséquence.»

La question des hauteurs maximales a fait l'objet d'un examen par l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM), qui a entendu de nombreux groupes et citoyens ce printemps. Selon nos informations, les conclusions de l'exercice devraient être rendues publiques d'ici la fin du mois.

«Suite à la réception de ce rapport-là, il y aura des décisions qui seront prises en termes de hauteur», a indiqué Catherine Maurice, l'attachée de presse du maire Denis Coderre.

Si l'OCPM donne son feu vert à des tours plus hautes, les promoteurs de la Tour des Canadiens 2 pourraient modifier leur projet avant l'ouverture du bureau des ventes, prévue dans quelques semaines.

Scénarios alternatifs

Le consortium derrière la Tour des Canadiens 2, qui comprend aussi le Fonds de solidarité immobilier FTQ et le club de hockey Canadien, a prévu divers scénarios pour la nouvelle phase du projet. L'une des possibilités, déjà présentée devant l'OCPM, prévoit deux tours de 170 mètres et 47 étages chacune. «On attend les conclusions de l'OCPM avant d'aller plus loin, a expliqué hier l'architecte Olivier Legault, du cabinet Béïque Legault Thuot Architectes, qui a travaillé sur le projet. On a fait des esquisses alternatives, on a fait des études, on a tenté de voir les limites et les qualités de chacune des alternatives qui étaient possibles. On est rendus à cette étape-là.»

Le design du projet a beaucoup fluctué depuis deux ans. Au départ, deux tours de 37 étages à l'apparence de «nids d'abeille» avaient été présentées. Le nouveau concept prévoit une tour vitrée aux formes asymétriques, inspirée de «glaciers».

Dans son état actuel, la Tour des Canadiens 2 prévoit 438 copropriétés dont les prix commenceront à 200 000$. L'immeuble sera doté d'un vaste hall de quatre étages et il sera relié par une passerelle au Centre Bell et aux transports en commun.

Cette tour évaluée à 150 millions s'inscrit dans le projet Quad Windsor de Cadillac Fairview, qui prévoit des investissements de 2 milliards autour du Centre Bell sur 15 ans. La Tour Deloitte, qui vient d'être inaugurée, en fait partie, tout comme la Tour des Canadiens, présentement en construction.