Source ID:; App Source:

Les ventes de résidences stables en novembre

L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a révisé à la hausse ses... (Photo Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

Photo Alain Roberge, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a révisé à la hausse ses prévisions de ventes résidentielles pour l'année en cours et la prochaine, les taux d'intérêt hypothécaires étant restés faibles et ayant stimulé l'activité sur le marché immobilier.

Selon l'ACI, quelque 481 300 habitations devraient avoir été vendues cette année, un chiffre supérieur à celui de 475 000 habitations avancé en septembre.

Si les ventes atteignent cette cible, cela représentera un gain de 5,1% par rapport à 2013 et constituera le niveau d'activité de vente le plus élevé depuis 2007 - le sommet record de l'industrie.

«Puisque les taux hypothécaires demeurent à des bas historiques depuis l'été, le marché est resté plus vigoureux pendant une période plus longue qu'on ne l'avait prévu auparavant et il ne montre aucun signe manifeste d'affaiblissement», a expliqué l'ACI dans ses perspectives.

Pour ce qui est de 2015, l'association mise sur des ventes totales de 485 200 résidences, alors qu'il prévoyait précédemment que celles-ci s'établiraient à 473 100.

«En 2015, les exportations, la croissance de l'emploi et les revenus devraient s'améliorer au Canada, alors qu'on prévoit que les taux d'intérêt hypothécaires augmentent seulement très peu, a expliqué l'ACI. Ces facteurs opposés devraient profiter aux marchés du logement où la demande s'est révélée plus faible et les prix sont restés plus abordables.»

«Les ventes dans les marchés relativement moins abordables sont susceptibles d'être plus sensibles à des taux hypothécaires plus élevés.»

En marge de ces nouvelles perspectives, l'ACI a indiqué lundi que les ventes résidentielles réalisées par l'entremise de son Service inter-agences - plus connu sous son acronyme anglophone MLS - avaient été stables en novembre, par rapport au mois d'octobre. En comparaison avec novembre 2013, les ventes ont grimpé de 2,7%.

Les ventes de novembre ont progressé dans la moitié des marchés immobiliers étudiés par l'ACI, notamment dans les régions de Montréal, Edmonton, Winnipeg, Hamilton-Burlington, Barrie et Windsor-Essex.

Cependant, les ventes ont diminué dans la région de Toronto et dans ses environs.

Le prix moyen national pour les habitations vendues en novembre s'est établi à 413 649 $, en hausse de 5,7% par rapport à l'an dernier.

De son côté, l'indice des prix des propriétés MLS a progressé de 5,2% le mois dernier, par rapport à novembre 2013.

Le nombre de nouvelles inscriptions de maisons à vendre sur le système MLS a retraité de 0,4% en novembre, par rapport à octobre, tandis que le ratio des ventes par rapport aux nouvelles inscriptions s'est élevé à 56% le mois dernier, à l'échelle nationale.

L'association considère qu'un ratio des ventes par rapport aux nouvelles inscriptions d'entre 40 et 60% témoigne d'un marché de l'habitation équilibré.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer