Les ventes résidentielles ont progressé au Canada

Les faibles taux d'intérêt continuent à soutenir les... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les faibles taux d'intérêt continuent à soutenir les ventes résidentielles y compris dans certains des centres urbains les plus actifs et les plus chers du Canada.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Les ventes résidentielles ont progressé de 0,7% au Canada entre septembre et octobre, démontrent les plus récentes statistiques publiées par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).

Le nombre de nouvelles inscriptions a augmenté de 0,8% durant la même période.

Malheureusement pour les acheteurs, cette poussée de l'offre n'a pas encore entraîné de chute des prix.

Le prix de vente moyen au Canada a bondi de 7,1% d'une année à l'autre en octobre.

Cela n'a pas suffi à refroidir les ardeurs des acheteurs pour une raison bien simple, selon la présidente de l'ACI, Beth Crosbie.

« Les faibles taux d'intérêt continuent à soutenir les ventes résidentielles y compris dans certains des centres urbains les plus actifs et les plus chers du Canada», a-t-elle noté dans un communiqué diffusé lundi.

Mme Crosbie a tenu à préciser que la situation n'est pas aussi rose aux quatre coins du Canada.

«Les ventes n'ont pas progressé dans plusieurs marchés locaux au pays», a-t-elle constaté.

Elle a ajouté que cet état de fait démontre clairement que «les tendances des marchés immobiliers à l'échelle nationale et à l'échelle locale sont parfois très différentes».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer