Le secteur de la construction de logements aux États-Unis a terminé sur une note indécise une année 2009 morose, indiquent les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce à Washington.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le secteur de la construction de logements aux États-Unis a terminé sur une note indécise une année 2009 morose, indiquent les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce à Washington.

Le nombre de permis de construire délivrés dans le pays a bondi de manière inattendue en décembre, gagnant 10,9% par rapport à novembre (en données corrigées des variations saisonnières), après une hausse de 6,9% le mois précédent.

Cela correspond à 653 000 autorisations accordées en rythme annuel, alors que les analystes attendaient une baisse de l'indicateur à 580 000.

Mais sur l'ensemble de 2009, les autorités n'ont délivré que 571.600 permis, soit 36,9% de moins qu'en 2008. C'est le chiffre le plus bas relevé depuis le début de cette série statistique en 1960.

D'autre part, indique le ministère, les mises en chantier de logements, ont baissé de manière inattendue en décembre, reculant de 4,0% par rapport au mois précédent, après un bond de 10,7% en novembre (chiffre révisé en hausse de 1,8 point).

Cela correspond à 557 000 mises en chantier en rythme annuel, quand les analystes en attendaient 575 000.

Pour l'ensemble de 2009, seuls 553 000 chantiers de logements ont commencé aux États-Unis, soit 38,8% de moins qu'en 2008. C'est le nombre le plus faible relevé depuis 1959.