La chute des prix des logements aux États-Unis a établi un record au premier trimestre, s'établissant à 19,1% sur un an, selon l'indice Standard and Poor's/Case-Shiller publié mardi, qui mesure les prix nationaux.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Par rapport au quatrième trimestre 2008, la baisse atteint 7,5%. Lors de ce trimestre, elle avait été de 7,4% par rapport au troisième trimestre 2008.

   

Dans les vingt plus grandes agglomérations du pays, la baisse a également été un record au premier trimestre, atteignant 18,7% sur un an, et dans les dix plus grandes 18,6%, a ajouté Standard and Poor's.

«La baisse du marché de l'immobilier résidentiel s'est poursuivie à un rythme stable jusqu'en mars», a commenté l'un des auteurs de l'étude.