Le spécialiste des simulateurs de vol CAE a annoncé jeudi avoir remporté des contrats militaires d'une valeur de plus de 100 millions $, sur des produits de simulation et des services de soutien à l'entraînement pour un programme au Royaume-Uni et pour l'Aviation royale canadienne (ARC).

Publié le 7 juill. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Deux contrats ont été accordés par Lockheed Martin, l'un pour des dispositifs d'entraînement synthétique sur hélicoptères pour les forces de défense du Royaume-Uni, et l'autre pour le soutien au programme d'entraînement à la maintenance d'aéronefs militaires CC-130J de l'ARC.

Dans ce dernier cas, il s'agit d'un contrat de cinq ans, avec des options qui pourraient prolonger le soutien en service d'un autre cinq ans.

La société montréalaise a obtenu un autre contrat de L-3 MAS pour la poursuite du soutien en service pour la flotte de CF-18 de l'ARC. CAE fournit des services de soutien technique des systèmes pour ces appareils depuis près de 30 ans.

La valeur individuelle des contrats n'a pas été précisée.