Source ID:10106; App Source:cedromItem

Sonomax: restructuration sans perte d'emplois

Jean-Nicolas Laperle, président fondateur de Sonomax.... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Jean-Nicolas Laperle, président fondateur de Sonomax.

Photo archives La Presse

La firme montréalaise Sonomax, spécialisée dans la conception d'appareils auditifs sur mesure, devra se restructurer. C'est que les détenteurs d'obligations convertibles garanties de l'entreprise, échues en février dernier, ont exercé leur garantie et saisi la totalité des actifs.

Sonomax devait environ 5,7 millions de dollars à ces créanciers obligataires, intérêts inclus, une somme qui a été jugée supérieure à la valeur de ses actifs.

Concrètement, Sonomax continuera toutefois de fonctionner, séparée en deux. La société publique, dont les actions ne sont plus officiellement disponibles sur aucun marché, continuera d'exister et de se concentrer sur les solutions de protection sonore pour les environnements bruyants. La deuxième entité, privée et créée à partir des actifs saisis, notamment les brevets, en est à concevoir son plan d'affaires.

Sonomax emploie 11 personnes, qui restent toutes en poste.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer