Le syndicat qui représente les travailleurs en lock-out de l'usine de la Montérégie de la compagnie Kronos Canada annonce qu'une entente de principe est intervenue dans la nuit de mardi.

Publié le 19 nov. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

L'entente a été conclue entre le Syndicat des employés de Kronos Canada, affilié à la CSN, et l'entreprise Kronos Worldwide. Elle sera présentée aux 320 travailleurs lors d'une assemblée générale spéciale qui aura lieu mercredi.

Le lock-out a été décrété par l'entreprise spécialisée dans la production du dioxyde de titane le 13 juin dernier. Les travailleurs de l'usine située à Varennes venaient de refuser à 93 pour cent les dernières offres patronales.

Le syndicat craignait plusieurs mises à pied en raison du recours à la sous-traitance et la perte d'avantages sociaux majeurs. Cependant, le syndicat n'a pas voulu commenter le contenu de l'entente de principe avant la tenue du vote de ses membres.