L'entreprise montréalaise de simulation et formation pour les secteurs de l'aviation CAE (T.CAE) a annoncé une augmentation de son dividende, mercredi, après avoir fait état d'un bénéfice net en hausse malgré une baisse de ses revenus au deuxième trimestre.

Mis à jour le 13 nov. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

CAE a indiqué avoir enregistré un résultat net attribuable aux actionnaires de 38,3 millions de dollars, ou 15 cents par action, au cours de la période de juillet à septembre, en hausse comparativement à celui de 35,6 millions de dollars, ou 14 cents par action, de la même période l'an dernier.

Les revenus de la société ont chuté à 487,5 millions de dollars au deuxième trimestre, contre 506,5 millions de dollars lors du trimestre équivalent en 2012.

Le conseil d'administration de CAE a approuvé une augmentation d'un cent, à six cents par action, de son dividende trimestriel. Celui-ci sera versé à compter du 31 décembre aux actionnaires inscrits au registre le 16 décembre.

Dans un communiqué, le président et chef de la direction de CAE, Marc Parent, a affirmé que l'entreprise avait amélioré ses marges opérationnelles dans les secteurs civil et militaire au cours du trimestre, ce qui lui permet de demeurer confiante que sa performance sera meilleure au cours du deuxième semestre.

Chef de file mondial en modélisation, simulation et formation pour les secteurs de l'aviation civile et de la défense, CAE emploie environ 8000 personnes dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans environ 30 pays.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions de CAE ont clôturé à 11,96 $, en baisse de 7 cents par rapport à leur précédent cours de fermeture.