Le conglomérat industriel américain General Electric (GE) prévoit encore pour environ 6,7 milliards de dollars d'acquisitions cette année, d'après une présentation faite par le PDG du groupe Jeffrey Immelt mercredi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Lors d'une conférence d'analystes, M. Immelt a indiqué que son groupe tablait sur 10 milliards de dollars d'acquisitions «ciblées» cette année, alors qu'il a déjà racheté en avril pour 3,3 milliards de dollars le fabricant de systèmes d'extraction de pétrole et gaz Lufkin.

M. Immelt a précisé que GE prévoyait à partir de 2014 de ralentir le rythme de ses rachats d'entreprise à une fourchette de 3 à 5 milliards de dollars au total par an.

GE poursuit ainsi sa stratégie avancée depuis l'an dernier selon laquelle il compte alimenter en partie sa croissance par des acquisitions ciblées d'au plus quelques milliards de dollars.

Fin 2012, il s'était offert le motoriste italien Avio, qui comptait depuis près de trente ans parmi les principaux fournisseurs de sa branche aéronautique, moyennant 4,3 milliards de dollars.