Le groupe diversifié américain 3M (MMM) a annoncé jeudi dans un communiqué un bénéfice net stable au premier trimestre 2013 à 1,1 milliard de dollars, et a légèrement révisé à la baisse sa prévision sur l'ensemble de l'année.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le groupe a ainsi estimé que son résultat courant devrait se situer dans une fourchette de 6,60 à 6,85 dollars par action au lieu des 6,70 à 6,95 dollars action anticipés auparavant.

Au premier trimestre, il ressort à 1,61 dollar par action, après 1,59 dollar un an plus tôt. Les analystes tablaient en moyenne sur 1,65 dollar par action.

3M a en revanche confirmé son objectif de croissance organique des ventes en monnaie locale de 2 à 5%, tandis que l'effet de change devrait avoir un impact négatif d'environ 1,5% sur son chiffre d'affaires total. Il s'attendait auparavant à ce que la conversion n'ait pas d'impact.

Le groupe, qui fabrique les pense-bête Post-it ainsi que des prothèses dentaires et divers produits industriels, a réalisé un chiffre d'affaires record pour un premier trimestre avec 7,63 milliards de dollars engrangés contre 7,48 milliards un an plus tôt. Les changes ont eu un impact négatif à hauteur de 1,8% sur un an, qui a été pratiquement compensé par les acquisitions qui ont généré 1,7% des ventes.

«Nous avons enregistré un record de vente pour un premier trimestre et des marges opérationnelles solides dans un contexte de faible croissance économique et de dollar fort», a relevé Inge Thulin, directeur général, cité dans le communiqué.

«Dans le même temps, nous avons encore renforcé la position du groupe au travers d'investissements plus importants dans l'innovation, la commercialisation et l'outil de production», a-t-il poursuivi.

Le résultat opérationnel a atteint 1,6 milliard de dollars, stable sur un an, faisant ressortir une marge opérationnelle de 21,6%.

Au cours du trimestre, 3M a versé 440 millions de dollars de dividende en numéraire et racheté pour 805 millions de dollars de ses propres actions. À la fin de la période, il revendiquait 670 millions de liquidités disponibles.

«Étant donné la robustesse du dollar et une demande plus faible sur certains marchés, il était prudent d'altérer légèrement nos provisions pour 2013», a relevé M. Thulin.

«Nous restons confiants pour l'avenir et nous concentrons nos efforts sur les éléments que nous sommes en mesure de contrôler», a-t-il ajouté, citant la mise en oeuvre des objectifs stratégiques, une dynamique de rentabilité et une amélioration des activités qui sont désormais réparties en cinq divisions.

Les ventes du pôle industriel ont progressé de 4,6% à 2,7 milliards, marquées par un essor en Amérique latine, au Canada, aux États-Unis et dans la zone Asie-Pacifique. Elles sont restées stables dans Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). 3M a engrangé un chiffre d'affaires de 1,4 milliard (+2,2%) dans l'affichage et les graphiques, de 1,3 milliard (+2,8%) dans la division santé et de 1,1 milliard dans la division grand public (+2%).

En revanche, l'activité de la division électronique et énergie a baissé de 3,3% du fait d'un repli dans le segment électronique et de la mollesse de la demande de l'industrie. Elle a progressé dans les activités liées à l'énergie mais reculé dans celles liées aux télécoms.

Par zone géographique, les ventes du segment électronique et énergie ont progressé en Amérique Latine et au Canada mais se sont repliées dans les autres régions (Asie-Pacifique, USA, EMEA).

Le titre cédait 2,57% à 105,10 dollars quelques minutes après l'ouverture de la Bourse de New York.