En raison principalement de la contre-performance de ses secteurs des produits forestiers et des pâtes à haut rendement, les profits nets de Tembec ont fondu de 68% à son troisième trimestre.

Publié le 26 juill. 2011
Sylvain Larocque LA PRESSE CANADIENNE

Au cours de la période qui a pris fin le 25 juin, le bénéfice net a atteint 19 millions $ (19 cents par action), contre 59 millions (59 cents par action) pendant la période correspondante de l'an dernier.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 448 millions, en baisse de 18% par rapport aux 545 millions d'il y a un an.

Les revenus et la rentabilité du secteur des pâtes dissolvantes et chimiques ont progressé, alors que ceux du secteur des papiers sont restés stables.

Par contre, les revenus tirés des pâtes à haut rendement ont fléchi de neuf pour cent, de sorte que les résultats du secteur ont sombré dans le rouge. De plus, le secteur des produits forestiers a accru sa perte d'exploitation, qui est passée de neuf à 16 millions, sur des revenus en baisse de neuf pour cent. Dans les deux secteurs, les prix de vente et les expéditions ont reculé.

Dans les minutes qui ont suivi la publication des résultats, en fin de matinée mardi, l'action de l'entreprise québécoise [[|ticker sym='T.TMB'|]] s'échangeait à 4,09 $, en hausse de 1,2%, à la Bourse de Toronto.