Le fabricant montréalais de simulateurs de vol CAE (T.CAE) a annoncé mercredi qu'il a remporté plusieurs récents contrats militaires d'une valeur de plus de 100 millions $ CAN.

LA PRESSE CANADIENNE

Un de ces contrats porte sur une mise à niveau au programme de formation des hélicoptères Puma au centre de formation des équipages d'hélicoptères moyens de soutien de CAE au Royaume-Uni.

L'autre porte sur la construction d'un nouveau simulateur C-130H pour un client dont l'identité demeure confidentielle.

Le président de groupe, Produits, formation et services associés - Militaire de CAE, Martin Gagné, a expliqué par voie de communiqué que l'entreprise continue à voir d'excellentes occasions d'affaires pour les produits et services de CAE à mesure que les forces armées ont davantage recours à la modélisation et à la simulation pour appuyer l'analyse, la formation et les opérations.

Le ministère de la Défense du Royaume-Uni effectue actuellement la mise à niveau de 28 hélicoptères dans le cadre du programme de prolongement de durée du Puma. La flotte d'hélicoptères Puma de la RAF sera modernisée en y ajoutant de nouveaux moteurs plus puissants, un nouvel équipement de commandes de vol, et un poste de pilotage et des technologies de communications modernes.

CAE mettra à niveau le simulateur Puma et les services de formation connexes pour assurer la concordance avec le nouvel hélicoptère Puma.

CAE a aussi remporté un contrat portant sur la conception et la construction d'un simulateur de missions C-130H pour un client dont l'identité demeure confidentielle.

CAE dit avoir livré plus de services et de dispositifs de formation pour l'appareil C-130 Hercules que toute autre société.

CAE est un chef de file mondial dans le domaine des technologies de simulation et de modélisation et des solutions intégrées de formation destinées à l'aviation civile et aux forces de défense du monde entier. Elle génère des revenus annuels de plus de 1,5 milliard $ CAN et compte plus de 7000 employés dans plus de 100 sites et centres de formation répartis dans plus de 20 pays.