Le fabricant américain de photocopieurs et d'imprimantes Xerox (XRX) est retombé dans le rouge au premier trimestre après l'acquisition d'ACS, essuyant une perte de 34 millions de dollars, sa performance dépassant cependant les attentes.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Hors frais liés à la société de services ACS et à une restructuration annoncée il y a trois mois, le groupe a en effet dégagé un bénéfice par action de 18 cents, alors que les analystes n'en attendaient que 3.

Le chiffre d'affaires a également légèrement dépassé les attentes, en hausse de 33% à 4,721 milliards de dollars, au-delà des 4,65 milliards de dollars sur lesquels tablaient le marché. Le groupe a précisé qu'à périmètre constant, son chiffre d'affaires avait progressé de 5%.

«Nos résultats reflètent l'amélioration de la demande pour la technologie d'impression de Xerox dans les marchés en développement et dans les petites et moyennes entreprises», a souligné la directrice générale Ursula Burns, citée dans un communiqué.

Mme Burns a également indiqué qu'avec le développement des activités de services, dû notamment à l'acquisition d'ACS, les revenus récurrents représentaient désormais 83% du chiffre d'affaires total du groupe.

La perte nette part du groupe s'établit quant à elle à 42 millions de dollars, alors qu'il y a un an le groupe de Norwalk (Connecticut, nord-est) avait enregistré un bénéfice part du groupe du même montant, soit 42 millions de dollars.