Source ID:; App Source:

Un appel d'offres donne du fil à retordre à SNC-Lavalin

Le siège social de SNC-Lavalin, à Montréal.... (Photo: Rémi Lemée, Archives La Presse)

Agrandir

Le siège social de SNC-Lavalin, à Montréal.

Photo: Rémi Lemée, Archives La Presse

Sylvain Larocque
La Presse Canadienne
Montréal

La firme d'ingénierie SNC-Lavalin (T.SNC), qui était arrivée en première place d'un important appel d'offres en Algérie, se retrouve maintenant en moins bonne posture à la suite d'une contestation présentée par un concurrent américain.

Le contrat porte sur la nouvelle ville de Hassi Messaoud, qui doit être érigée au coût de 7 milliards $.

En octobre, les autorités algériennes avaient octroyé provisoirement le contrat de coordination du projet à SNC-Lavalin, qui avait présenté une soumission évaluée à 38 milliards de dinars, soit environ 648 millions $.

Or, le groupe américain Aecom a déposé par la suite un recours devant la Commission nationale des marchés de l'Algérie, soutenant que SNC avait utilisé de mauvais critères d'admissibilité. L'organisme a donné raison à Aecom, ce qui a poussé les autorités à relancer l'appel d'offres, selon ce que rapportent des médias algériens.

Lors de l'ouverture des soumissions, le géant montréalais est arrivé cette fois-ci en lointaine deuxième place avec une proposition de 31,2 milliards de dinars (532 millions $), derrière le consortium algéro-tunisien Urbaco-CNIC-GIC, dont l'offre est chiffrée à tout juste 7,4 milliards de dinars (126 millions $). Les trois autres soumissionnaires sont issus de Corée du Sud, d'Espagne et de France. Ironiquement, Aecom n'est plus dans le portrait.

Les prix demandés par les entreprises ont chuté en comparaison avec le précédent appel d'offres en raison de la crise mondiale, a déclaré un responsable gouvernemental à la presse algérienne.

Il reste à voir combien de points chaque soumissionnaire recevra au plan technique, qui compte pour les trois quarts de la note finale. Une porte-parole de SNC-Lavalin, Gillian MacCormack, a assuré que la firme entretenait de «très bonnes relations» avec le client algérien, mais n'a pas voulu en dire davantage.

La décision finale doit être prise le mois prochain.

La nouvelle ville de Hassi Messaoud doit accueillir quelque 80 000 habitants sur une superficie de 4483 hectares. Elle doit être érigée sur huit ans dans un secteur où se trouvent de nombreux champs pétroliers.

L'action de SNC-Lavalin a clôturé mercredi à 34 $, en baisse de 2,2 pour cent, à la Bourse de Toronto.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer