Bombardier Aéronautique (t.bbd.b) a annoncé lundi que Lease Corporation International Aviation (LCI) a signé un contrat d'achat ferme de 20 appareils de CSeries.

André Simard
André Simard LA PRESSE

LCI, une entreprise de nolisement privée, va acquérir trois biréacteurs de ligne CS100 et de 17 biréacteurs CS300.

Aux prix courants, la commande ferme de 20 appareils CSeries est évaluée à environ 1,44 milliard de dollars US.

Lease Corporation a également pris des options sur 20 autres avions.

«Cette commande ferme d'avions CS100 et CS300 s'ajoute à la lancée que nous avions anticipée pour cette gamme d'avions après la commande ferme de Lufthansa», a souligné par voie de communiqué Gary R. Scott, patron de Bombardier Avions commerciaux.

Le 11 mars dernier, le transporteur européen Lufthansa avait conclu une entente ferme de 1,5 milliard US pour l'acquisition de 30 appareils CS100.

L'accord comprenait des options sur 30 autres appareils et il s'agissait de la toute première commande ferme pour des appareils de CSeries.

Suite à cette commande de Lufthansa, Air Canada avait également manifesté son intérêt pour des appareils de CSeries, sans toutefois passer de commande.

Les appareils de CSeries comptent 110 et 130 places, selon qu'il s'agisse du modèle CS100 ou CS130. Bombardier affirme que ces appareils offrent «des performances et des caractéristiques économiques d'exploitation inégalées grâce aux plus récentes percées technologiques».

«Nous sommes enthousiastes devant l'avenir de la gamme de biréacteurs de ligne CSeries de Bombardier», a affirmé M. Adam Tomazos, président de LCI.

«Les études de marché menées par nous et par d'autres sociétés prévoient une importante demande mondiale pour la catégorie des avions de 100 à 149 places dans les 20 prochaines années, et la gamme des biréacteurs de ligne CSeries y répond parfaitement», conclut-il.

Vers 9h45 à la Bourse de Toronto, le titre de Bombardier demeurait inchangé à 3,00$.