Le producteur canadien d'engrais Agrium (t.agu) a annoncé vendredi qu'il relevait de plus de 10% son offre d'achat sur son concurrent américain CF Industries (cf) qui a refusé une première proposition en action et en numéraire d'un total de 3,6 milliards de dollars américains.

AGENCE FRANCE-PRESSE

   Agrium offre désormais 35$ US, plus une de ses propres actions, pour chaque titre CF Industries, au lieu de 31,70$ US plus une action, selon un communiqué diffusé sur le site du groupe.

   Prenant en compte le cours de son action jeudi soir, le groupe canadien souligne que son offre représente une surprime de 35% par rapport au cours de clôture de CF Industries le 24 février, veille de l'annonce de ses intentions.

   L'offre lancée par le Canadien le mois dernier est conditionnée à l'abandon par CF Industries de son offre d'achat d'un autre groupe du secteur, l'américain Terra Industries.

   Vendredi, le directeur général d'Agrium Mike Wilson a souligné que pour les actionnaires de sa cible, cette offre représente «une alternative bien meilleure que le versement d'une surprime substantielle pour (acquérir) Terra Industries».

   Lundi, la direction de CF Industries avait demandé à ses actionnaires de rejeter une offre «opportuniste» cherchant à tirer avantage de la déprime de son cours boursier, qu'elle jugeait «substantiellement sous-évalué».

   Le groupe américain relevait en outre l'opposition entre les «stratégies à long terme» des deux groupes. Il soulignait la priorité donnée pour ce qui le concerne aux activités à forte marge dans les engrais azotés et les phosphates, tout en affirmant qu'Agrium privilégieait de son côté des secteurs moins rentables.