Les ventes des manufacturiers canadiens ont baissé de 5,4% en janvier dernier par rapport au mois précédent pour s'établir à 41,7 milliards de dollars, ce qui représente le niveau le plus bas atteint en près de 10 ans.

LA PRESSE CANADIENNE

C'est ce que souligne Statistique Canada, mardi, en publiant ces données.Par rapport à janvier 2008, les ventes de janvier dernier ont baissé de 15%.

La baisse d'un mois à l'autre a surtout été ressentie du côté des industries des véhicules automobiles et des pièces de véhicules automobiles, particulièrement en Ontario, où les ventes des manufacturiers ont affiché des baisses records pendant le mois. Les ventes des fabricants de véhicules automobiles ont reculé de 46,3%, alors que celles des pièces de véhicules automobiles ont baissé de 27,1%.

Mis à part les industries des pièces, des accessoires et des véhicules automobiles, les ventes des fabricants ont baissé plus modérément, soit de 1,2% par rapport à décembre, les ventes de 14 des 21 industries manufacturières entrant dans les calculs de l'agence fédérales de la statistique ayant connu une baisse en janvier.

Six provinces ont connu une baisse des ventes des fabricants. L'Ontario a affiché la plus forte baisse, les ventes y ayant diminué de 11,3%.

Les niveaux des stocks ont augmenté de 1,2% pour se chiffrer à 67,1 milliards en janvier.

Le ratio des stocks aux ventes a augmenté de 10 points de base pour s'établir à 1,61, soit un niveau bien au-dessus de la moyenne sur trois ans de 1,32. Le ratio des stocks aux ventes est une mesure du temps (en mois) qui serait nécessaire pour épuiser les stocks au rythme actuel des ventes.

Le niveau des commandes en carnet a diminué pour un deuxième mois, en baisse de 3% par rapport à décembre, alors que les nouvelles commandes ont baissé de 6,7% pour s'établir à 39,6 milliards, soit leur plus faible niveau observé depuis décembre 1998.